« Aujourd’hui plus qu’hier prendre la parole est devenu une nécessité. » Ce sont les premiers mots prononcés par Rachel Maffon, étudiante en droit à Université de Paris suite à l’annonce de sa première place au Concours de Plaidoirie pénale organisé par Lysias Paris.

© Lysias Paris

Le Concours Lysias de Plaidoirie pénale est ouvert à toutes et tous, « même à celles et ceux qui ne pensent pas avoir le talent ou même l’étoffe pour pouvoir prétendre à ce genre d’épreuve. » précise Rachel, étudiante en deuxième année de licence de droit.

 

De jeune femme timide à oratrice

Lors de ses années collège et lycée, Rachel prenait rarement la parole en cours. Passionnée par la lecture et l’écriture, elle a su trouver refuge dans l’art de la rhétorique. « En première année d’étude littéraire, mon professeur est parvenu à débloquer ma voix qui n’attendait qu’à s’exprimer. » Par la suite, pas totalement sûre d’elle, Rachel entame des études de droit. En première année, elle assiste au Concours Lysias de Plaidoirie. L’aisance orale de ses camarades la laisse sans voix et elle est immédiatement conquise par cette discipline.

Ses amis, plus confiants qu’elle, décident de l’inscrire à l’édition 2019-2020 en « plaidoirie pénale ». Si la jeune femme a l’habitude de se produire devant un public grâce à sa formation musicale, se retrouver seule devant son propre texte la force à se dévoiler. Rachel est donc lancée dans cette « belle aventure qu’est Lysias » et côtoie pour la première fois le monde de l’éloquence. « Rien ne me prédestinait à être lauréate. Mais avec du travail, les critiques et le soutien d’amis fidèles, cette aventure s’est traduite par une magnifique victoire. »

 

L’art de convaincre et de défendre ; un concours unique et formateur

Pour Rachel, la plaidoirie passe incontestablement par l’art de la rhétorique. Un art qui peut se résumer en trois mots : plaire, séduire, convaincre.

Le Concours Lysias de Plaidoirie pénale met en scène le travail de l’avocat et du procureur. Il s’agit de prendre conscience de la dure tâche de l’avocat pénaliste. En droit pénal, le destin d’autrui dépend de son avocat. « Chaque mot qu’il prononce peut être déterminant pour le sort de son client. On s’éloigne donc de la théorie pour rentrer dans la pratique, c’est une vraie mise en situation », commente Rachel. Il permet aussi au candidat de savoir si ces différents métiers juridiques lui plaisent. « Sans l’aspect juridique, ce serait uniquement une démonstration d’éloquence, or la difficulté réside dans l’équilibre entre l’éloquence et le juridique. Il faut défendre plus qu’une idée ; une personne. Ce concours de plaidoirie fait partie de ceux qui forgent l’esprit. » Et pour cela, les candidats ont besoin d’être éloquents pour conquérir le public et convaincre les juges.

 

Une expérience de vie permise par Lysias Paris

Rachel a pu compter sur le soutien et l’accompagnement du Lysias Paris, cette association étudiante d’Université de Paris ayant pour objet la promotion de la pratique de l’art oratoire.

« Bien que nous soyons seul face à nous-même, nous sommes constamment sous les auspices bienveillants de l’association. Lysias, avec son système de tour éliminatoire, permettant à chaque candidat d’avoir les précieux conseils du jury. » Après avoir déclamé son discours et l’avoir soumis à son adversaire, chacun a droit à un retour critique des membres du jury. Les candidats sont alors invités à se perfectionner et à se forger un style propre : « Savoir ce qui nous conviendrait le mieux, ne pas être cloisonné dans un discours type que tout le monde aurait pu prétendre plaider. Plus les tours passent, plus les jurys sont exigeants. ». Après la préparation de la finale, Lysias proposent aux candidats de bénéficier des conseils des meilleurs plaideurs du barreau des Hauts-de-Seine, au tribunal de Nanterre.

« Ce concours nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes, sur notre capacité à nous s’exprimer, à créer des codes qui sont les nôtres, mais aussi répondre à un seul objectif : défendre le client. »

 

Si cette aventure vous tente, rendez-vous sur  https://www.lysias-paris-descartes.com/le-concours-lysias

À lire aussi

CVEC Crous : À vos projets !

CVEC Crous : À vos projets !

Le Crous de Paris lance un nouvel appel à projets CVEC à destination des associations étudiantes parisiennes et des établissements d'enseignements supérieurs non-affectataires, souhaitant dynamiser la vie de campus des étudiants. Envoyez vos...