Fort de constater, au travers de son expérience personnelle d’étudiant, qu’il ne disposait pas de toutes les clefs pour réussir ses études, Gaël Fortin, doctorant en cancérologie a décidé de s’auto-former et de prodiguer des conseils pratiques aux étudiants, étudiantes et jeunes actifs en créant le podcast 3,9 et le blog SmartJeunes.

Pourquoi n’apprend-on pas ça à l’école ? 

Gaël Fortin est actuellement en deuxième année de doctorat en cancérologie. Il mène sa thèse à l’Institut de Recherche Saint-Louis.

Si son parcours semble linéaire, il s’est souvent posé les mêmes questions : « Comment faire pour bien m’organiser ? Est-il essentiel de me fixer des dates limites ? Comment puis-je vaincre la procrastination ?  Quel projet vais-je choisir et comment vais-je le mener à bien ? Ai-je pris suffisamment de recul pour traiter efficacement ce sujet ?…  » Des questions essentielles, qui pourtant n’ont jamais été véritablement abordées au cours de ses études.

Fort de ce constat et de ses premières expériences professionnelles, il décide d’approfondir ces différents sujets au travers de lectures personnelles, de conférences et de formations proposées par le Collège des écoles doctorales d’Université de Paris. « Et c’est en prodiguant quelques conseils à mon entourage, que m’est venue l’idée de créer le podcast 3,9 et le blog SmartJeunes pour partager mes connaissances au plus grand nombre. »

Relativement à l’aise à l’oral, Gaël s’est naturellement orienté vers le nouvel eldorado de l’audio : le podcast. « J’en écoute moi-même beaucoup. C’est un média pratique car on peut l’écouter dans les transports, en travaillant, ou en cuisinant. Je trouve qu’il permet une relation plus intime avec l’auditeur. »

 

Une production autonome et régulière et déjà des projets à venir 

Gaël produit un épisode toutes les deux semaines, combiné à la publication d’un article sur SmartJeunes. Les étudiants, les étudiantes et les jeunes actifs constituent sa cible principale mais il rallie volontiers tous ceux qui s’intéressent aux questions de procrastination, d’organisation et de productivité. « Ces deux médias touchent en majorité des personnes entre 18 et 27 ans, ce qui correspond à ma cible. »

Pour l’heure, Gaël conçoit et alimente SmartJeunes seul. « La conception d’un site internet « professionnel » a été une grande première pour moi et j’ai beaucoup appris ! Mes proches ont joué et jouent encore un rôle essentiel. Ils me donnent leurs avis sur chaque production et m’aident à améliorer mon contenu. »

Et pour la suite ? « Les épisodes aborderont bientôt de nouvelles thématiques, notamment sur notre relation au travail, à l’argent ou au bonheur, ainsi que sur notre mode de pensée. J’ai également prévu d’inviter et d’échanger avec des personnes inspirantes qui pourront apporter leur propre regard sur ces sujets. Je travaille actuellement avec la Faculté des Sciences d’Université de Paris sur un beau projet audio qui devrait être lancé dans l’année. A côté de cela, je souhaite également développer SmartJeunes, en y publiant du contenu exclusif sur des sujets plus variés. »

À lire aussi

For Women in Science : appel à candidature 2022

For Women in Science : appel à candidature 2022

La Fondation L'Oréal, en partenariat avec la Commission nationale française pour l'UNESCO et l'Académie des sciences, lance son appel à candidature pour l'édition 2022 du programme Jeunes Talents France L'Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science. © Fondation L’Oréal...

lire plus