Ada Lovelace est une pionnière de la science informatique. Elle est principalement connue pour avoir réalisé le premier véritable programme informatique, lors de son travail sur un ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage. 

© Alfred Edward Chalon, Public domain, via Wikimedia Commons
1815 – 1852
Britannique
Scientifique, programmeuse informatique

 

Ada Lovelace née Ada Byron, est la fille du poète britannique Lord Byron et d’Annabella Milbanke fervente adepte de mathématiques. Cette dernière n’hésite pas à offrir un enseignement scientifique à sa fille pour l’éloigner de la poésie et des rêveries de son père. Or, à cette époque, il est inhabituel qu’une jeune fille de la noblesse puisse accéder à une telle formation. On considérait que les femmes ne pouvaient pas déployer l’énergie mentale et physique requise par le travail scientifique.

À l’âge de 17 ans, Ada Lovelace fait la rencontre de Charles Babbage, mathématicien reconnu considéré aujourd’hui comme le père des ordinateurs modernes. Elle est vite captivée par sa machine à différences (l’une des premières calculatrices). Par le biais d’une correspondance soutenue, elle découvre le projet le plus ambitieux de Charles Babbage : la machine analytique soit le premier ordinateur moderne.

En octobre 1842, un jeune mathématicien italien, Federico Luigi Menebrea, publie un article qui décrit le fonctionnement de la machine analytique de Babbage. Ada Lovelace le traduit et y ajoute des notes détaillées. Dans l’une d’elles, elle publie le premier algorithme pouvant être exécuté par une machine et crée un programme permettant de calculer les nombres de Bernouilli, une suite de nombres complexes se calculant par récurrence.

Afin de financer la construction de la machine, elle s’adonne au jeu misant sur ses compétences en calcul des probabilités. Mais elle s’endette rapidement. Ni Babbage ni Ada ne purent voir de leur vivant la machine analytique en fonction.

Le souvenir d’Ada se poursuit encore aujourd’hui grâce au langage de programmation nommé ADA, conçu d’abord pour le département de la Défense des États-Unis et utilisé jusqu’à nos jours dans plusieurs technologies modernes : l’automobile, les transports ferroviaires et les technologies aéronautiques.

 

En savoir plus

 

« Femmes oubliées de l’histoire »
Découvrez les 50 portraits de femmes oubliées de l’histoire

À lire aussi

Documents de référence

Documents de référence

Guides, contacts et chiffres clefs Une politique handicap transversale La politique handicap d’Université Paris Cité vise à soutenir les parcours de formation des étudiantes et étudiants en situation de handicap ainsi que l’insertion...

« Gros » n’est pas un gros mot

« Gros » n’est pas un gros mot

La grossophobie touche tous les aspects de la vie et les exemples et les témoignages présents dans le livre viennent illustrer ce que peut-être la vie des personnes en surpoids dans les transports, au travail, pour accéder aux soins médicaux, dans les restaurants, pour s’habiller, dans le cercle familial, amical ou dans les relations amoureuses.

Ciné-débat : Au-delà des mers, rêve de théâtre

Ciné-débat : Au-delà des mers, rêve de théâtre

Le 22 mars, à l’occasion du Mois des égalités, l’association « L’œil des moulins » dont les membres sont des étudiantes et étudiants de la formation « Documentaire: écritures du monde contemporain », propose une projection du film « Au-delà des mers : rêve de théâtre » suivie d’un temps d’échange avec la réalisatrice du film Marie Maffre.