Cappelen Raphaël Cappelen Raphaël
Know about me Cappelen Raphaël

Cappelen Raphaël

Designation:

Maître de conférences des universités

Email:

raphael.cappellen@gmail.com

Department:

Enseignants chercheurs

Domaines de recherche

Littérature du XVIe siècle (en particulier : Rabelais)

Histoire du livre à la Renaissance.

Section.s CNU

Section 09 : Langue et littérature françaises

Prix et distinctions

Prix de thèse de la MSH Val de Loire, juin 2014

Actualités et recherches en cours

Édition et translation en français moderne du Tiers Livre de Rabelais pour la publication des Œuvres complètes de Rabelais (dir. Romain Menini) à paraître chez Robert Laffont (collection « Bouquins »).

En collaboration avec Guillaume Berthon, finalisation de l’édition critique d’un texte inédit : Lettres de Cocagne. Un voyage imaginaire à Sumatra à la Renaissance.

En collaboration avec Christelle Girard : recherches sur la réception de Rabelais au XIXe siècle.

Publications à paraître

« Sur quelques vers en quête d'auteur(s) », dans Inextinguible Rabelais. Actes du colloque de Paris Sorbonne (12-14 novembre 2014), M. Huchon, N. Le Cadet et R. Menini (dir.), Paris, Classiques Garnier, « Les Mondes de Rabelais », à paraître.

« Cheli, île de plus petite vertu », dans Les Langues et les Langages de Rabelais. Actes du colloque de Turin-Torre Pellice (11-14 septembre 2015), P. Cifarelli, F. Giacone, A. Vitale-Brovarone (dir.), Paris, Classiques Garnier, à paraître.

En collaboration avec Christelle Girard, « Les renaissances éditoriales de Rabelais au xixe siècle », dans Le xixe siècle, lecteur du xvie siècle, H. Védrine et J.-Ch. Monferran (dir.), Paris, Classiques Garnier, à paraître.

Publications

Ouvrages individuels et collectifs

En collaboration avec Déborah Knop, Montaigne. Le livre III des Essais, Actes de la journée d’agrégation de Paris Diderot (10 décembre 2016), Colloques en ligne du site Fabula, mise en ligne en février 2017 : https://www.fabula.org/colloques/sommaire4193.php

En collaboration avec Guillaume Berthon, Nathalie Dauvois et Jean Vignes, Les Voix de L’Adolescence clémentine, Toulon, Babel (Hors-série publié à l’occasion de l’agrégation de lettres de 2019), mise en ligne en janvier 2019 : https://journals.openedition.org/babel/5502.

Articles (sur les cinq dernières années)

« Présence et absence de l'Ancien Roman chez Rabelais : Héliodore, Achille Tatius, Apulée, Pétrone », dans Roman VI. La réception de l'Ancien Roman à la Renaissance et au début de l'âge classique. Actes du colloque de Tours, 20-22 octobre 2011, B. Pouderon, C. Bost-Pouderon (dir.), Lyon, Maison de l'Orient et de la Méditerranée, 2015, p. 113-133.

« Rabelais entre bibliophilie et lecture érudite : sur un exemplaire du Tiers livre de 1552 », Études rabelaisiennes, t. 54, Varia, Genève, Droz, 2015, p. 71-95.

« L'habit métatextuel : les robes de Rabelais », dans Voir l'habit. Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVIIe siècle, D. Duport et P. Mounier (dir.), Berne, Peter Lang, « Liminaires - Passages interculturels », 2015, p. 257-273.

« Rabelais lecteur des Epigrammatum graecorum libri VII commentés par Jean Brodeau (1549) », dans Les Labyrinthes de l'esprit. Collections et bibliothèques à la Renaissance, R. Gorris Camos et A. Vanautgaerden (dir.), Genève, Droz, 2015, p. 105-127.

« À l'enseigne du masque : imprimeurs, libraires et éditeurs de Rabelais de 1552 à 1588 », RHR, n° 82-83, novembre 2016, p. 65-115.

En collaboration avec Paul J. Smith, « Entre l'auteur et l'éditeur : la forme-liste chez Rabelais », L'Année rabelaisienne, n° 1, 2017, p. 121-144.

« Ni Lyon, ni Paris : sur quelques impressions gothiques de textes rabelaisiens et para-rabelaisiens », L'Année rabelaisienne, n° 1, 2017, p. 297-331.

« La coquille tue : note sur un passage de l'épître à d'Estissac (1532) cité par Bigot dans le Botanologicon d'Euricius Cordus (1534) », L'Année rabelaisienne, n° 1, 2017, p. 387-390.

« Rabelais lecteur des Adages », dans Érasme et la France, B. Perona et T. Vigliano (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 227-252.

« L’Énigme en prophétie, entre dualité auctoriale et pluralité interprétative (Gargantua, lviii) », Op. Cit. Revue des littératures et des arts, n° 17, automne 2017, 24 p., revue en ligne.

« De Galliot du Pré à François Juste : Rabelais éditeur du recueil Hecatomphile. Les Fleurs de poesie françoyse (1534) et des Œuvres de Coquillart (1535) », L’Année rabelaisienne, n° 2, 2018, p. 177-196.

« Rabelais, “Lucien de notre temps” », L’Année rabelaisienne, n° 2, 2018, p. 451-454.

« D'un Véronais très précieux. Les références à Catulle dans l'œuvre de Rabelais : obscénité et antiquaille », dans Le Désir demeuré désir. Mélanges autour de Franck Bauer, Ch. Liaroutzos et Chr. Nicolas (dir.), Caen, Presses Universitaires de Caen, 2019, p. 161-175.

« “N’en faictes ne plus ne moins” D’un dialogue de Gargantua à un huitain du Moys de may de Guillaume des Autels », L’Année rabelaisienne, n° 3, 2019, p. 481-487.

En collaboration avec Romain Menini, « Faire les petitz popismes (Gargantua, xxiii) », L’Année rabelaisienne, n° 3, 2019, p. 465-475.

« La bibliothèque imaginaire, genre satirique et polémique en des temps troublés (1587-1615) », dans Early Modern Catalogues of Imaginary Books. A Scholarly Anthology, A.-P. Pouey-Mounou et P. J. Smith (dir.), Leiden, Brill, « Intersections », 2019, p. 190-214.

« Rabelais et la “terreur panice”. Disséquer la peur dans Gargantua », dans « Ces belles billevesées ». Études sur le Gargantua (Études rabelaisiennes, t. lviii), S. Geonget (dir.), Genève, Droz, 2019, p. 41-58.

« Les illustrations des Œuvres de Rabelais parues chez Desoer (1820) », L’Année rabelaisienne, n° 4, 2020, p. 187-224.

« Euripide et le suicide de Léda (Tiers Livre, li) », L’Année rabelaisienne, n° 4, 2020, p. 401-406.

« “À Troye, par Loys que ne se meur point”, l’imprimeur des Œuvres de 1556 (NRB 59) », L’Année rabelaisienne, n° 4, 2020, p. 447-458.