Rocipon Nina Rocipon Nina
Know about me Rocipon Nina

Rocipon Nina

Designation:

Chercheuse associée

Email:

nina.rocipon@wanadoo.fr

Responsabilités scientifiques / administratives / pédagogiques

2019 - ... : chargée de mission interdisciplinarité, Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (Comue)

2014-2016 : coordination administrative du programme Idex « Usages des patrimoines numérisés », poste partagé Université Paris 3 Sorbonne nouvelle et Université Paris 7 Diderot.

2011-2013 : chargée d’édition pour l’édition chronologique des Oeuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau chez Classiques Garnier, codirigée par Jacques Berchtold, François Jacob & Yannick Séité (poste soutenu par une Action de recherche structurante de l’Université Paris Diderot).

Domaines de recherche

Littérature française contemporaine

Dépaysement, image, arts, esthétique, paysage, ville

Actualités et recherches en cours

Oeuvre  de Jean-Christophe Bailly

Dépaysement, esthétique de la visite et sentiment d’étrangeté (dans le texte et dans l’image filmique)

Les peintures pariétales dans la littérature contemporaine

Publications à paraître

Publication en préparation de ma thèse « Poétique du dépaysement », sur l’oeuvre de Jean-Christophe Bailly

Publications

Ouvrages individuels et collectifs

Coordination éditoriale 

Europe, numéro « Jean-Christophe Bailly », n°1046, juin 2016 (avec Nathalie Piégay, coordination du dossier et texte de préface : « L’appel du sens »)

Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire et Cartes à jouer, éd. Alain Grosrichard et François Jacob, Œuvres complètes, tome XX , Paris, Classiques Garnier, 2014 (dir. J. Berchtold, F. Jacob, C. Martin et Y. Séité).

Articles (sur les cinq dernières années) 

« Utopie de cabanons » dans Europe, dossier « Écrire l’architecture », n° 1055, mars 2017.

« Donner à (perce)voir : descriptions de tableaux imaginaires chez Pierre Michon et Jean-Christophe Bailly » dans D. Huneau, N. Le Luel, L. Naudeix et A. Vincent (dir.), L’ Œuvre d’art dans le discours, Sampzon, Delatour, 2017.

« Le silence, le regard puis les noms », dans Europe, dossier « Jean-Christophe Bailly », n° 1046, juin 2016.

« Une non-enquête à la manière surréaliste », dans Lucioles, n°1, sept. 2015, p. 16-17 (revue pour rendre les universités plus habitables et fraternelles au quotidien).

Cf. https://indiscipline.fr/lucioles-n1-dune-revue-pour-habiter-plus-librement-et-fraternellement-les-institutions/