Tenfiche Salima Tenfiche Salima
Know about me Tenfiche Salima

Tenfiche Salima

Designation:

Doctorante

Email:

stenfiche@gmail.com

Department:

Cinéma,Doctorants

Discipline du diplôme

Histoire et sémiologie de l’image

Titre de la thèse

Esthétique et politique du cinéma algérien contemporain, de la fin de la guerre civile au Hirak (2003-2019). Entre épopées de glorification nationale et co-productions internationales.

Directrice de recherche

Jacqueline Nacache

Financement dédié à la recherche

Contrat doctoral 2016-2019

Première année d’inscription en doctorat

2016-2017

Domaines de recherche

Histoire du cinéma,

Cinémas du Maghreb,

Cinéma algérien,

Cinéma et Politique,

Post-colonial studies.

Axes de rattachement

Écrire et penser avec l’Histoire

EMOI

CV en ligne

https://www.linkedin.com/in/salima-tenfiche-6a187a1b9/

Poste en cours

Chargée de cours à l’Université de Paris et à l’Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Manifestations scientifiques

Organisation

Journée d’études internationale « La fabrique du cinéma contemporain au Maghreb. Histoire, esthétique et politique. », organisée avec Edouard Mills-Affif (Maître de conférence, responsable du Master pro DEMC, CERILAC, Université de Paris) à l’Université de Paris, mars 2021.

Communications

  • octobre 2016, à l’INALCO, Paris

« La Colline oubliée, une pastorale contemporaine aux accents rohmériens. » Journée d’études internationale « Les cinémas berbères : de la méconnaissance aux festivals nationaux. Comparaisons africaines. », organisée par le Centre de Recherches Berbères, LACNAD, INALCO, Paris.

  • mars 2017, à l’INALCO, Paris

« De 1970 à nos jours, le cinéma algérien mutatis mutandis. » (leçon de 2 heures) Séminaire « Littératures maghrébines », du LACNAD, INALCO, Paris.

  • septembre 2017, à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

« Le Bledard, figure post-coloniale de l’Arabe dans le cinéma français beur. » Journée doctorale de l’AFECCAV, organisée par l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

  • avril 2018, à l’Université Concordia de Montréal (Canada).

« Watch me if you can! Un cinéma algérien en quête de diffusion. » Colloque international « Distribution, diffusion et réception des cinémas d’Afrique et du Levant », organisé par l’Université Concordia de Montréal et le réseau HESCALE.

  • mai 2018, au Moulin d’Andé, Normandie.

« Mythe national et identités culturelles en Algérie. Quand le cinéma (dé)figure la Nation. » Atelier doctoral « Études du politique », organisé par le LCSP, Université de Paris.

  • novembre 2018, à l’ENS Ulm, Paris

Table ronde « L’apport de la revue CinémAction pour la recherche contemporaine. » Journée « Hommage à Guy Hennebelle, passeur du cinéma algérien », organisée par le DHTA, École normale supérieure, l’association le Maghreb des films et l’éditeur de la revue CinémAction.

  • février 2019, à l’ENS Ulm, Paris

« Cinéma algérien et Guerre d’Indépendance » Journées « Mémoires de la guerre d’Algérie », organisées par le DHTA, École normale supérieure.

  • avril 2019, au cinéma l’Écran, Saint-Denis

« Le cinéma de la démystification, un renouveau esthétique et politique du cinéma algérien contemporain. » Journée d’études « Nouvelles dynamiques cinématographiques au Maghreb », organisée par l’ESTCA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, dans le cadre du festival PCMMO 2019.

  • mai 2019, à l’Institut français de Douala (Cameroun)

« Les festivals de cinéma en Algérie depuis 2003 : espaces éphémères de la relance cinématographique. » Colloque international « Les festivals de cinéma en Afrique francophone. Fonctionnement, perception et enjeux contemporains. », organisé par l’Université de Strasbourg ; l’IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 ; et le réseau HESCALE.

  • juin 2019, à l’INALCO, Paris

« Nouvelles formes du cinéma berbère. Le cas du film Lmuja (Omar Belkacemi, 2015) » Journée d'études internationale « Le cinéma amazigh comme espace de communication. Le sens de la mise en scène. », organisée par le Centre de Recherches Berbères, LACNAD, INALCO, Paris.

  • octobre 2019, à l’Université Saint Joseph de Beyrouth (Liban)

« Les co-productions algériennes avec l’Europe : standardisation ou résistance ? » Colloque international « Formes narratives et coproduction dans les cinémas du monde arabe : Normes, contraintes et libertés », organisé par l’Institut d’Études Scéniques, Audiovisuelles et Cinématographiques, Département de lettres françaises, Université Saint-Joseph de Beyrouth et par l’Institut ACTE, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

  • novembre 2020, en visioconférence

Présentation du film Fragments de rêves (Bahia Bencheikh El Fegoun, 2017) et discussion avec la réalisatrice. Séminaire « L'Algérie, entre mémoires de la colonisation et geste révolutionnaire », programme « Performer le politique en Afrique et dans les diasporas », organisé par l’EHESS et prévu à la Cité internationale des arts, à Paris.

  • janvier 2021, en visioconférence

« La place des femmes dans le cinéma algérien contemporain, un indicateur d’affranchisse-ment vis-à-vis de l’Etat  » Journées d’études internationales « À l’œuvre en cinéma! Des femmes en Afrique et au Moyen Orient », organisées par l’Université de Strasbourg, l’Université d’Avignon, l’Université de Lorraine, l’Université de Giresun (Turquie) et l’Université de Galatasaray (Turquie), prévues à Istanbul.

  • février 2021, en visioconférence

« 1896-2020 : Une brève histoire du cinéma en Algérie » (leçon de 3 heures) Séminaire « Collèges au cinéma », pour la Cinémathèque française, Paris.

  • mars 2021, en visioconférence

« De la guerre civile au hirak, un cinéma algérien de la démystification » Journée d’études internationale « La fabrique du cinéma contemporain au Maghreb. Histoire, esthétique et politique. », organisée par le CERILAC, l’Université de Paris.

  • avril 2021, en visioconférence

« Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) : female gaze versus white gaze » Journée d’études « Analyser l’intersectionnalité au cinéma. Circulation d’un concept, en France et aux Etats-Unis. », organisée par l’IRCAV, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, en partenariat avec l’Université de Chicago à Paris.

Publications

Articles

« Passé glorieux contre mémoire interdite : deux cinémas algériens antagonistes », revue Écrire l'histoire, n°19, CNRS Éditions (France), décembre 2019, p. 213-219

« Les co-productions algériennes avec l’Europe : standardisation ou résistance ? », Regards - Revue des Arts du Spectacle (Liban), n°24, octobre 2020, p. 87-103 [consultable en ligne : https://journals.usj.edu.lb/regards/article/view/485]

« Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) : « female gaze» versus « white gaze », revue Mise au point (France), numéro 16, publication prévue pour avril 2021.

« Watch me if you can! Un cinéma algérien en quête de diffusion et de réception », revue Présence Francophone (Canada), en cours de publication.

« Nouvelles formes du cinéma berbère. Le cas de Lmuja (Omar Belkacemi, 2015) », revue Cinémas (Canada), en cours de publication.

Chapitres d’ouvrages collectifs

« The Hungrialists », in Nicole Marchand-Zanartu (dir.), Les Grands Turbulents, portraits de groupes (1880-1980), Mulhouse, Mediapop éditions, 2018.

« La Colline oubliée, une pastorale contemporaine berbère », in Daniela Merolla, Kamal Naït Zerad et Amar Ameziane (dir.), Les Cinémas berbères. De la méconnaissance aux festivals nationaux, Paris, Éditions Karthala, novembre 2019, p. 181-206.

« Les festivals de cinéma en Algérie depuis 2003, espaces éphémères de la relance cinématographique. », in Claude Forest (dir.), Festivals de cinéma en Afriques francophones. Fonctionnement, perception et enjeux contemporains, Paris, L’Harmattan, février 2020.

« La place des femmes dans le cinéma algérien contemporain, un indicateur d’affranchissement vis-à-vis de l’État », in Patricia Caillé et Raluca Calin (dir.), Les Filières cinématographiques en Afrique et au Moyen-Orient au prisme du genre : Enjeux, questionnements et terrains, en cours de publication.

Ouvrages

Beurettes, un fantasme français (co-écrit avec Sarah Diffalah), Paris, Éditions du Seuil, mai 2021

Travaux audio et vidéo

Réalisation

À ceux qui se lèvent tôt (avec Jean-Baptiste Dusséaux), court-métrage, auto-produit, 2016.

Écriture de scénarios

Il n’y a pas de sous-métier, long-métrage documentaire, en développement.

Norah et les autres, long-métrage de fiction, en développement auprès de TAMARA Films.

Organisation et animation d’évènements (festivals et ciné-clubs)

décembre 2020 : animation d’un atelier sur les nouvelles représentations des femmes au cinéma algérien contemporain, pour le collectif DIMA cinéma

novembre 2020 : animation d’un atelier avec Habiba Djahnine et Wiame Awres sur la représentation des violences faites aux femmes pour le collectif Dima cinéma

septembre 2019 : Festival indépendant des Rencontres cinématographiques de Béjaia (Algérie)

mars 2018 : Université pour tous, Les Glycines - Centre d’études diocésain, Alger (Algérie)

Vidéo, installations, sculpture, photographie, commissariat d’exposition

Membre du collectif d’artistes CADAFO (Paris) :

exposition collective L’Appel de la forêt, août 2017, Les Grands Voisins (Paris)

exposition  Ailleurs, avril 2017, Les Grands Voisins (Paris)