La saison des classements internationaux 2021 est ouverte : découvrez les résultats des classements de Shangai by subject et Leiden récemment parus.

Le classement CTWS Leiden 2021, reconnu pour son objectivité et sa méthodologie transparente et conforme aux standards de la recherche est sorti le 2 juin. Université de Paris est classée 1e en France, 9e en Europe et 36e dans le monde sur le top 1% des publications les plus citées dans leur domaine au niveau mondial. Ce résultat témoigne à la fois de la grande qualité et de l’impact de la production scientifique des unités de recherche d’Université de Paris : elle est bien classée dans les cinq champs disciplinaires couverts par le classement démontrant ainsi la qualité et la pluridisciplinarité de sa recherche.

Toujours pour le nombre de citations parmi les 1% des publications les plus cités, Université de Paris est au niveau national :  

1e en Sciences biomédicales,
3e en Mathématiques-informatique,
2e en Sciences sociales et humanités
4e en Physique et science de l’ingénieur,
10e place en Sciences de la vie et de la Terre.

Université de Paris atteint également la seconde place nationale pour les 10% des publications les plus citées.

Elle est par ailleurs 1e en France et 10e mondiale sur la parité femmes-hommes des auteurs des publications, 2e en France sur le nombre de documents librement accessibles et 2e en France sur le nombre de documents écrits en collaboration internationale.  

 

Du côté du classement thématique de Shanghai, en attendant le classement global mi août, Université de Paris se classe 6 fois dans le top 50 mondial :  

14e en sciences pharmaceutique, 16e en sciences de la Terre, 22e en mathématiques, 27e en physique, 44e en biologie humaine, 47e en médecine clinique.

Au niveau national, Université de Paris reste 1e en odontologie et en sciences de l’éducation (seule université française classée), en santé publique et en pharmacie. Elle est 2e en biologie et en sciences de la Terre.

La méthodologie du classement de Leiden
Le classement de Leiden se base uniquement sur des indicateurs bibliométriques liés aux publications scientifiques. L’identification de celles-ci s’appuie sur les données de la base bibliographique Web of Science Core Collection, produite par Clarivate et sur les enrichissements réalisés par les scientifiques du Centre for Science and Technology Studies de l’Université de Leiden aux Pays-Bas. Pour le classement de cette année, sont sélectionnés les articles et articles de synthèse (reviews) publiés entre 2015 et 2018, dans des journaux internationaux sélectionnés pour leur ancrage disciplinaire. Par grande thématique, sont déclinés des indicateurs basés sur le nombre de citations parmi les 1%, 5%, 10% ou bien 50% des articles les plus cités au niveau mondial. Outre ces indicateurs liés à l’impact scientifique, des indicateurs sur les collaborations et sur la science ouverte sont également disponibles.

À lire aussi