Université Paris Cité exprime son soutien envers les hommes et les femmes qui souffrent du conflit actuel en Ukraine et plus particulièrement les communautés étudiantes, universitaires et scientifiques.
Zoom sur les dispositifs d’aides et les initiatives solidaires.

 

Appel à la Solidarité PAUSE pour la communauté de recherche en Ukraine

Face à la situation dramatique que traverse l’Ukraine, le programme PAUSE, lancé par le Collège de France, affirme sa solidarité à l’égard des chercheures, chercheurs et artistes ukrainiens et appelle à la mobilisation de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche pour leur permettre de trouver refuge et de poursuivre leurs travaux en France. Lire plus >

Des initiatives solidaires

Zoom sur les dispositifs d’aides ouverts aux ressortissantes et ressortissants étudiants de ce pays ayant rejoint la France et sur les initiatives en faveur de celles et ceux restés sur place.

Soutien aux étudiantes et étudiants ukrainiens déjà présents en France

Le service de santé universitaire (SSU) mobilise ses psychologues. Les prises de RDV sont accessibles via Doctolib et des groupes de parole seront organisés prochainement.

La Ville de Paris propose dans son Quartier Jeunes – ouvert 6 jours sur 7 de 10 h à 18h dans l’ancienne mairie du 1er arrondissement (4 place du Louvre, 75001) – un ensemble de services pour venir en aide aux étudiantes et étudiants ukrainiens : consultations psychologiques, téléphones offrant la possibilité d’appels hors Union européenne, connexion internet, permanence de soutien psychologique, permanence individuelle en ukrainien, distributions alimentaires tous les jeudis par les Restos du Cœur et temps collectif sur la question de l’accès aux soins et aux droits.

Consultez toutes les aides > 

Le département Vie étudiante est également mobilisé pour accueillir et informer les étudiantes et étudiants. Des demandes d’aides financières ponctuelles peuvent être déposées par tout étudiant se retrouvant en difficulté financière

Pour les éventuels besoins de logement, vous pouvez vous tourner vers le CROUS et la Cité Internationale Universitaire de Paris en les contactant au 01 44 16 64 00.

Initiatives en faveur de celles et ceux restés sur place : les associations se mobilisent

L’HEKLA, association des doctorantes et doctorants de l’Institut de physique du globe de Paris et plus largement des étudiantes et des étudiants de l’école doctorale STEP’UP, lance un appel aux dons de produits de première nécessité. Ces dons seront déposés à la Cathédrale Saint-Volodomyr-le-Grand (Paris 6e) pour être acheminés à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine, ainsi qu’en Ukraine.



Une liste de matériel, de fournitures et de produits nécessaires aux réfugiés a été établie et mise à jour régulièrement, et chacune et chacun est invité à contribuer selon ses moyens.

Si vous souhaitez déposer des dons ou vous impliquer dans ce projet, vous pouvez contacter l’association Hekla à l’adresse hekla-admin@ipgp.fr

L’association Ingénieurs Sans Frontières adossée à l’École d’ingénieur Denis Diderot (EIDD) organise une collecte de dons : vêtements, nourriture « sèche », produits d’hygiène, de soins et de médicaments au profit des populations ukrainiennes. Si vous souhaitez faire un don, un bac est à votre disposition dans le couloir de l’école d’ingénieur, 2e étage du bâtiment Olympe de Gouges sur le campus des Grands Moulins. L’ensemble des dons seront acheminés à la Mairie du 13e via la cellule de crise spéciale Ukraine.

Accueil « Urgence Ukraine »

Un accueil unique a ouvert ses portes pour tous les réfugiés ukrainiens, au 39 rue des cheminots dans le 18e arrondissement. Une équipe de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) est sur place pour évaluer les besoins des femmes enceintes et des familles ayant des enfants en bas âge.

Écoute

Vous pouvez joindre la ville de Paris au 3975. Des écoutants ont été formés et répondent aux urgences.

En cas d’urgence liée à un psychotrauma, vous pouvez joindre le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au 01 53 59 11 10 qui gère, filtre et oriente si besoin vers le Samu de Paris.

À lire aussi

#LGD décembre – Est-il encore possible de bien manger ?

#LGD décembre – Est-il encore possible de bien manger ?

Le 12 décembre prochain, les Grands Débats s’intéressent aux liens entre alimentation et santé.
Pour en parler, Mathilde Touvier, directrice de l’équipe de recherche en Epidémiologie Nutritionnelle à l’INSERM, et Robert Barouki, professeur de biochimie à Université Paris Cité.

lire plus
Campagne de repyramidage des Maîtres de conférences

Campagne de repyramidage des Maîtres de conférences

Dans le cadre de la Loi de Programmation de la Recherche (LPR), une voie de promotion interne temporaire pour l’accès des Maîtres de conférences titulaires d’une HDR au corps des Professeurs des universités a été créée. Ces promotions internes seront proposées tous...

lire plus