Afin de soutenir massivement les étudiants impactés par la crise sanitaire, sur le plan humain, pédagogique et social, l’État déploie trois nouvelles mesures.

Toute l’info sur:
etudiant.gouv.fr

Une aide exceptionnelle de solidarité de 150 euros pour les étudiants boursiers

Cette aide concerne tous les boursiers gérés par les Crous. Elle sera versée en une seule fois le 5 décembre, en même temps que leur mensualité de bourse habituelle, sans démarche de leur part.


Le doublement des aides financières d’urgence

Le budget alloué aux Crous pour verser des aides financières d’urgence à des étudiants en situation de précarité va être doublé, et profitera à 45 000 étudiants supplémentaires (boursiers et non boursiers) qui bénéficieront d’une aide pour se loger et se nourrir. Pour en faire la demande, l’étudiant doit prendre rendez-vous avec les assistant·e.s du service social du Crous.

Sous conditions, les jeunes apprentis et étudiants salariés de moins de 25 ans, bénéficiaires de l’APL, percevront également cette aide automatiquement via la Caf .
Plus de précisions sur Caf.fr >


La création de 20 000 emplois de tuteurs, pour une durée de 4 mois.

Ces emplois d’une durée de 4 mois, à raison de 10h par semaine, visent à pallier la raréfaction des jobs étudiants due à la crise sanitaire. Cette démarche intervient aussi dans la lutte contre le décrochage scolaire. Les étudiants en année supérieure auront pour mission d’accompagner leurs pairs de première et deuxième année dans leurs études (aide à la recherche documentaire, aide à la réalisation des T.D., appropriation de l’espace numérique de travail, etc.), mais aussi de jouer un rôle d’interface avec les enseignants et l’ensemble des services à la disposition des étudiants (sociaux, santé, numérique, scolarité, etc.).

À lire aussi