En janvier 2021, les représentants de LA-CoNGA physics ont accueilli soixante-dix étudiants originaires de Colombie, d’Équateur, du Pérou et du Venezuela. Ils sont les premiers élèves à suivre les cours de spécialisation en physique avancée de niveau Master 2. À cette occasion, ils ont pu rencontrer (à distance) l’équipe pédagogique chargée des modules ainsi que les tuteurs et enseignants-chercheurs qui les accompagneront tout au long de leur cursus.

En partenariat avec onze universités d’Amérique Latine et dEurope,  LA-CoNGA physics souhaite promouvoir la convergence des programmes d’études des pays d’Amérique Latine. Ce projet ERASMUS+CBHE (renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur), cofinancé par la Commission Européenne et porté par Université de Paris, dispense aux étudiants un enseignement de haut niveau en physique avancée, en complément de leurs programmes locaux de Master.

© LA CoNGA physics

Un enseignement innovant et 100% en ligne

Au cours du premier semestre (janvier à mai 2021), les étudiants suivent un cursus d’apprentissage divisé en une dizaine de modules qui s’inscrivent dans trois axes pédagogiques : théorie des hautes énergies et des systèmes complexes, instrumentation et science des données. Cette offre pédagogique a lieu entièrement à distance sur une plateforme dapprentissage qui rassemble : cours en ligne, travaux pratiques interconnectés, partage des données et des outils danalyse et forums de discussion animés par une équipe pédagogique internationale.

Ainsi, les étudiants sont en contact permanent avec lensemble des professeurs et des institutions partenaires.

Au deuxième semestre, (juin à octobre 2021) les étudiants pourront choisir une matière en option, qui leur permettra dapprofondir leurs connaissances sur dautres sujets relatifs aux trois axes pédagogiques. Ils concluront le semestre par un stage professionnel de trois mois, dans un centre de recherche international ou avec lun des partenaires industriels du projet. C’est donc un vrai atout pour les futurs titulaires du master qui pourront valoriser facilement l’équivalence de leurs acquis pédagogiques puisque les unités denseignement sont mesurées en ECTS.

Un domaine de pointe qui se démocratise et fédère des passionnés

Ce projet s’inscrit dans le processus de Bologne de l’Union européenne qui vise à promouvoir la convergence de l’offre de programmes d’études dans les établissements d’enseignement supérieur participants.

LA-CoNGA physics a pour objectif de construire une alliance latino-américaine et européenne en physique avancée et de contribuer à la modernisation des plateformes éducatives de huit établissements denseignement supérieurs dAmérique latine.

« Nous cherchons à développer un réseau croissant en matière denseignement supérieur en physique avancée. Pour cela, nous devons compter sur une offre pédagogique diversifiée, linstallation expérimentale dinstruments interconnectées et la création de partenariats stratégiques avec lindustrie et le secteur privé. » nous explique José Ocariz, coordinateur du projet.

Les étudiants participants ont ainsi lopportunité dapprendre et de travailler dans un réseau de laboratoires interconnectés, avec du matériel de pointe. Les données scientifiques produites sont partagées et analysées par lensemble des établissements du réseau afin que chaque étudiant puisse maîtriser les jargons scientifiques et industriels dans un contexte régional et international.

Le but a long terme et donc de tendre à une harmonisation croissante de l’éducation supérieure en Amérique Latine et en Europe.

 

En savoir plus :

À lire aussi