Les Grands Prix 2018 de la Ville de Paris pour la Médecine et la Recherche médicale ont été attribués à Jean-Laurent Casanova et Guillaume Canaud.

Guillaume Canaud (gauche) et Jean-Laurent Casanova (droite)
Crédits : Inserm/ Delapierre Patrick et Université Paris Descartes

Dans le cadre de sa politique de soutien à la recherche médicale, la Ville de Paris attribue annuellement deux Grands Prix à des personnalités éminentes de la communauté scientifique parisienne.
Les Grands Prix de Médecine et de Recherche médicale de la Ville de Paris s’adressent aux chercheur.e.s dans le domaine de la biomédecine travaillant dans un établissement de recherche parisien ou dans un établissement de l’AP-HP.
  • Le Prix « Claude Bernard », créé en 1974, distingue un chercheur pour l’ensemble de son œuvre.
  • Le Prix « Jean Hamburger », créé en 1993, distingue un chercheur âgé de moins de 45 ans auteur d’une découverte ou d’une avancée scientifique importante.
Jean-Laurent Casanova est lauréat du Prix « Claude Bernard » 2018

Jean-Laurent Casanova est Professeur des Universités-Praticien Hospitalier, Necker, Fondateur du laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses (Université Paris Descartes INSERM U1163 Institut Imagine). Professeur à l’université Rockefeller, New York Membre du Howard Hughes Medical Institute.

Ses recherches portent sur des infections mettant en jeu le pronostic vital mais survenant chez des individus par ailleurs en bonne santé, normalement résistants aux autres agents infectieux, pouvaient être causées par des maladies génétiques créant des « lacunes » de l’immunité anti-infectieuse. Il a découvert plus de 60 déficits immunitaires héréditaires de ce nouveau type, qui expliquent des infections virales, bactériennes, fongiques ou parasitaires graves touchant l’enfant, l’adolescent ou l’adulte. Il a ainsi établi les fondations d’une théorie génétique des maladies infectieuses. Ses travaux ont véritablement opéré un changement de paradigme. Les infections graves inexpliquées qu’on voyait comme des maladies principalement environnementales sont aussi des maladies génétiques et immunologiques. Ses travaux ont transformé la prise en charge des malades, offrant de nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques. Ils ont aussi ouvert de nouveaux champs d’exploration au plan strictement biologique et immunologique. Son analyse génétique des maladies infectieuses a également mis en évidence des mécanismes immuno-pathologiques qui sous-tendent les infections graves dans d’autres contextes (immunosuppression, infection par le HIV, etc.).

Guilaume Canaud est lauréat du Prix Jean Hamburger 2018

Guillaume Canaud est Maître de Conférences Universitaires-Praticien Hospitalier, Université Paris Descartes INSERM U1151 Hôpital Necker Enfants Malades, Service de Néphrologie Transplantation Adultes.

Le syndrome PROS (PIK3CA-related Overgrowth Spectrum), syndrome d’hypercroissance asymétrique disharmonieuse, est une affection rare n’ayant pas de traitement spécifique et un pronostic sombre. L’équipe de Guillaume Canaud a récemment identifié un nouveau médicament capable de prévenir mais également d’améliorer l’ensemble de la pathologie chez la souris. Grâce à ces résultats l’équipe a obtenu l’autorisation de traiter 19 patients atteints de PROS. Les effets ont été spectaculaires avec une amélioration sans précèdent des tumeurs vasculaires, du syndrome hypertrophique, de la scoliose et de la qualité de vie, le tout sans effet secondaire notable. Cette découverte médicale majeure, publiée dans la revue Nature en juin 2018, représente un exemple remarquable de recherche translationnelle et va transformer le devenir de ces patients.

La remise du Prix “Jean Hamburger” aura lieu en clôture de l’événement “Paris, capitale européenne de l’Innovation en Santé – 10 ans d’action collective au service de l’attractivité parisienne“, organisé par la Ville le 19 juin 2019 à l’Hôtel de Ville de Paris et celle du Prix “Claude Bernard” interviendra lors de l’événement organisé par la Ville à l’occasion des 10 ans du programme “Émergences” organisé le 18 septembre 2019.

À lire aussi

Conférence publique « Insight sur Mars »

Conférence publique « Insight sur Mars »

7 mois après l'atterrissage réussi de la sonde InSight sur Mars et quelques semaines après la détection du premier "tremblement de Mars" par l'instrument français SEIS, les responsables scientifiques de la mission vous donnent rendez-vous le mardi 18 juin...