Youness Idrissi, Directeur adjoint de la Direction des Achats, Services Economiques et Logistiques de l’AP-HP.Centre – Université Paris Cité, remercie, au nom de AP-HP.Centre, l’Université Paris Cité pour l’ensemble des dons qui lui ont été adressés au plus fort de la crise sanitaire.

Les dons de moyens matériels, type masques, sur-blouses, écouvillons, machines à PCR, ont été coordonnés par le professeur Michel Vidal : michel.vidal@aphp.fr

Alors que la crise sanitaire était au plus haut, les hôpitaux ont fait face à une crise des approvisionnements, faisant craindre une pénurie de plusieurs matériels et consommables. Les laboratoires de l‘Université Paris Cité se sont alors spontanément mobilisés pour venir en aide aux soignants en prêtant du matériel ou en donnant des consommables : masques, blouses, sur-blouses, charlottes, gel hydro-alcoolique et éthanol, pousse-seringues… 

Illustrant la générosité de l’Université Paris Cité et l’utilité de ses dons, M. Idrissi nous explique que les 20 pousse-seringues fournis correspondaient aux besoins pour 4 patients en réanimation. Plus de 150 000 gants et près d’un millier de sur-blouses de protection ont également pu être distribués aux personnels évitant ainsi la rupture. « Les mardi 7 et mercredi 8 avril, si nous avons pu distribuer des sur-blouses de protection, c’est pour une très large part grâce aux dons reçus de vos équipes. C’est votre solidarité qui nous a permis de faire la soudure entre la fin de nos stocks et l’approvisionnement d’urgence reçu cette semaine-là… » précise encore M. Idrissi.

À lire aussi

Le Deeptech Tour 2024 arrive à Paris !

Le Deeptech Tour 2024 arrive à Paris !

Créer des ponts entre le monde de l’entrepreneuriat et celui de la recherche, c’est le rôle du Deeptech Tour. Organisée par Bpifrance, cette tournée des campus français vise à réunir l’écosystème universitaire, les acteurs économiques locaux et les structures...

Mesurer la pollution de l’air dans l’écorce des platanes !

Mesurer la pollution de l’air dans l’écorce des platanes !

Le projet de science participative Ecorc’Air propose de collecter des écorces de platanes afin d’établir une cartographie précise de la pollution aux particules fines métalliques liée majoritairement à la circulation automobile, et de mesurer son évolution. Les échantillons sont à envoyer à l’IPGP, où seront faites les analyses magnétiques et chimiques de détection de cette pollution.