La Fondation L’Oréal, en partenariat avec la Commission nationale française pour l’UNESCO et l’Académie des sciences, ouvre l’appel à candidatures, de l’édition 2021 du programme France L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

© Fondation L’Oréal

Créé en 2007, ce programme a pour objet de révéler et récompenser de jeunes chercheuses talentueuses. Au total, 300 jeunes femmes ont bénéficié de la dotation du programme Jeunes Talents France L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Cette année, 35 dotations seront remises dont 5, au minimum, seront dédiées à des chercheuses effectuant leurs travaux de recherche dans les Outre-mer :

  • d’un montant de 15 000 € à chacune des doctorantes récompensées,
  • d’un montant de 20 000 € à chacune des post-doctorantes récompensées.

 

Critères d’éligibilité

• Doctorantes et post-doctorantes : de toute nationalité, travaillant dans un laboratoire de recherche ou étant inscrites
dans une école doctorale en France métropolitaine ou dans les Outre-mer.
• Pour les doctorantes : être au moins en 2ème année de thèse.
• Pour les post-doctorantes : avoir soutenu sa thèse il y a moins de 5 ans.
• Disciplines : sciences de la vie et de l’environnement, sciences de la matière, mathématiques, informatique et
sciences de l’information, sciences de l’ingénieur et technologiques.

 

Cette année, la campagne sera uniquement digitale, donc aucun poster papier ne sera envoyé par courrier postal.

Téléchargez le règlement Jeunes Talents France 2021

Tous les éléments du dossier de candidature, la liste des domaines scientifiques et les critères d’éligibilité sont disponibles en téléchargement sur la plateforme de candidature.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est le 19 mars 2021.

 

À lire aussi

Pause, un programme pour se reconstruire

Pause, un programme pour se reconstruire

Dans le cadre du programme PAUSE, lancé par le Collège de France, Université Paris Cité accompagne et accueille les chercheuses et chercheurs en danger contraint.e à l’exil. Depuis son lancement en 2017, plus de 17 chercheurs et chercheuses ont pu exercer leur activité au sein des laboratoires d’Université Paris Cité