Le 15 novembre 2023, Clarivate a publié la liste des 139 scientifiques mentionnant un établissement de recherche basé en France comme première affiliation et figurant dans le classement 2023 des 7 125 chercheurs les plus cités (highly cited researchers). Avec 28 mentions en première affiliation, Université Paris Cité présente la plus forte progression dans ce classement et se place en tête des établissements français en 2023. Cette position témoigne de l’influence de sa communauté de recherche au niveau mondial. Université Paris Cité félicite ces 28 highly cited researchers.

© Tous droits réservés

Ce classement proposé chaque année par Clarivate identifie « les scientifiques et les chercheurs en sciences et en sciences sociales qui ont démontré une influence significative et étendue dans leurs domaines de recherche ». Clarivate indique qu’en 2023, « le processus d’évaluation et de sélection des chercheurs hautement cités a évolué, car nous répondons à une augmentation des menaces pesant sur l’intégrité de la recherche ». Ainsi le classement 2023 exclut le domaine mathématique.

Dans la liste 2023, deux des 139 chercheurs ayant un établissement basé en France comme première affiliation sont cités dans plusieurs domaines. C’est le cas de Guido Kroemer, affilié à l’Université Paris Cité et Gustave Roussy, qui est cité cinq fois : en médecine clinique, immunologie, pharmacologie/toxicologie, biologie moléculaire/génétique, biologie/biochimie.

Avec 28 mentions en première affiliation, Université Paris Cité (+8, la plus forte augmentation) est en tête des établissements français en 2023, suivies par Université Paris-Saclay (+2), Sorbonne Université avec dix mentions (+2) et Aix-Marseille Université avec neuf mentions (+1).

 

Transversal

  • Isabelle Boutron au Centre de Recherche en Epidémiologie et Statistiques (CRESS), Université Paris Cité, Inserm, INRAe
  • Anna Chaimani au Centre de Recherche en Epidémiologie et Statistiques (CRESS), Université Paris Cité, Inserm, INRAe
  • James Di Santo au laboratoire de Physiopathologie du système immunitaire – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris
  • Wolf Herman Fridman au laboratoire Inflammation, Complément et Cancer au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Inserm
  • Jérôme Galon au laboratoire d’immunologie et cancérologie intégratives au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Inserm
  • Marc Lecuit au laboratoire Biologie des Infections – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris
  • Stephane Oudard au Paris Centre de Recherche Cardiovasculaire et Cancérologique – Université Paris Cité
  • Felix A. Rey au laboratoire de Virologie structurale – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris
  • Aurélien de Reyniès au laboratoire Médecine personnalisée, pharmacogénomique, optimisation thérapeutique au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Inserm
  • Catherine Sautes-Fridman au laboratoire Inflammation, Complément et Cancer au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Inserm
  • Olivier Schwartz au laboratoire Virus et Immunité – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris
  • Archana Singh-Manoux au Centre de recherches épidémiologiques et biostatistiques Sorbonne Paris Cité – Université Paris Cité ; Inserm
  • Jean-Francois Timsit au laboratoire Infection, Antimicrobials, Modelling, Evolution – Université Paris Cité
  • Jessica Zucman-Rossi au laboratoire Génomique fonctionnelle des tumeurs solides au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Inserm

 

Médecine clinique

  • Guido Kroemer au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Gustave Roussy
  • Celeste Lebbe au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité – Université Paris Cité ; AP-HP
  • Alexandre Mebazaa au laboratoire Marqueurs cardiovasculaires en situation de stress – Université Paris Cité
  • Philippe Gabriel Steg au laboratoire de Recherche vasculaire translationnelle – Université Paris Cité ; AP-HP

 

Chimie

  • Marc Robert au Laboratoire d’Electrochimie Moléculaire – Université Paris Cité           

 

Microbiologie

  • Mart Krupovic au laboratoire Virologie des Archées – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris
  • Hugo Mouquet au laboratoire Immunologie humorale – Université Paris Cité ; Institut Pasteur Paris

 

Immunologie

  • Gérard Eberl au laboratoire Régulation de l’homéostasie et de l’inflammation par les cellules lymphoïdes et le micro environnement – Université Paris Cité ; Institut Pasteur
  • Guido Kroemer au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Gustave Roussy
  • Eric Oksenhendler au laboratoire de Recherche Clinique appliquée à l’hématologie – Université Paris Cité
  • Capucine Picard au laboratoire Immuno-hépatologie pédiatrique de l’Institut Imagine – Université Paris Cité

 

Biologie et biochimie

  • Guido Kroemer au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Gustave Roussy

 

Biologie moléculaire et génétique

  • Guido Kroemer au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Gustave Roussy

 

Pharmacologie et toxicologie

  • Guido Kroemer au laboratoire Métabolisme, Cancer et Immunité au Centre de recherche des Cordeliers – Université Paris Cité ; Gustave Roussy

>> Retrouvez l’ensemble des éléments de ce classement

 

À lire aussi

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

Associées par définition au sport, les filières STAPS accordent une grande place aux sciences et à la recherche. Les bâtiments de l’UFR STAPS, rue Lacretelle à Paris, abritèrent, à partir de 1928, le premier Institut régional d’éducation physique. De juin à septembre...

lire plus