L’université Paris Cité est le seul établissement français à proposer une licence professionnelle (L3) de rédaction technique en alternance. De grands groupes industriels, comme la SNCF ou Safran, mais également des éditeurs de logiciels comme Sage, des start-up et des entreprises spécialisées dans la rédaction technique comme Studec accueillent tous les ans les alternantes et alternants de cette licence.

Une LP en alternance

Le rythme est de 15 jours en entreprises et 15 jours à l’université de septembre à mai et viennent ensuite 3 mois à plein temps dans l’entreprise d’accueil.

La rédaction technique consiste à définir, créer, rédiger et publier un document visant à faire faire une action à un utilisateur final. L’objectif étant de créer des contenus (guide d’utilisation, mode d’emploi, manuel de maintenance, fiche technique, module de E-learning etc.) et surtout de les organiser pour que les utilisateurs accèdent facilement aux bonnes informations, au bon moment, dans le bon format. jusqu’au 10 septembre et de nombreuses offres d’alternance sont encore à pourvoir.

Un savoir-faire apprécié et valorisé par les industries de pointe 

Les étudiantes et étudiants de la LP acquièrent des compétences très prisées par les entreprises : concevoir, structurer et rédiger, en français et en anglais, de l’information technique couvrant la typologie courante des documents créés en entreprise (guides de l’utilisateur, manuels de référence, notes de mise à jour, manuels d’installation, intranet, documentation sur le web…) ou encore maitriser les logiciels de rédaction professionnels.

A l’issue de la formation les diplômés intègrent des industries de pointe, souvent en tant que cadres spécialisés dans la conception de documentation et dans les technologies numériques de gestion documentaire. Ils évoluent rapidement vers des postes de chef de projet documentaire. Véritable interface entre les experts et les utilisateurs, ce sont des spécialistes à haute valeur ajoutée qui participent à valoriser la connaissance de l’entreprise.

Au sein de la promotion 2022-2023, 82% des diplômées et diplômés ont trouvé un emploi à l’issue de la formation, et 64 % de ces postes ont une rémunération située entre 35000 et 40 000 E bruts par an.

Un métier d’avenir dans un secteur en plein essor

L’IA va-t-elle mettre les rédacteurs et rédactrices techniques au chômage ? Au contraire ! L’un des rôles les plus importants dans le domaine émergent de l’IA générative est celui de « prompt engineer », ou concepteur d’instructions pour les intelligences artificielles. Sans surprise, il s’avère que ce qui constitue une bonne instruction pour un être humain fonctionne aussi très bien en tant qu’instruction pour une intelligence artificielle. Cette nouvelle facette de la spécialité s’ajoute à une large palette de métiers d’ores et déjà accessibles avec la formation de rédacteur technique : webmestre éditorial, rédacteur web, concepteur en expérience utilisateur ou chargé de documentation.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 10 septembre et de nombreuses offres d’alternance sont encore à pourvoir.

 

Témoignages d’étudiantes et étudiants

À lire aussi

À vos marques !

À vos marques !

Endurance, force, souplesse et équilibre… L’application Tous en forme permet de tester rapidement sa condition physique. Un moyen de prévention dans un contexte où sédentarité et inactivité menacent la santé publique. Téléchargez l'application dès maintenant : sur...

lire plus
Rentrée 2024-2025 : les dates à connaître

Rentrée 2024-2025 : les dates à connaître

Vous trouverez sur les sites internet des Facultés - Santé, Sciences, Sociétés & Humaintés - et de l'Institut de physique du globe de Paris, les informations relatives à la rentrée 2024-2025 dans vos formations et les services dont vous...

lire plus