Laboratoires d’excellence

Depuis 2011 et 2012, dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (P.I.A.), l’État soutient des LabEx qui rassemblent des équipes de recherche à visibilité internationale, ayant choisi de réunir leurs forces pour développer des projets scientifiques ambitieux, faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation, mais aussi accueillir des étudiant.e.s et des chercheur.e.s de haut niveau.

L’Université de Paris en compte huit.

LabEx Inflamex

Le LabEx EFL – Fondements Empiriques de la Linguistique

Le laboratoire d’excellence “Fondements Empiriques de la Linguistique” (EFL) constitue sa singularité dans le fait que la linguistique joue un rôle clé dans le monde d’aujourd’hui. Elle contribue au développement d’une société multilingue de l’information, à la préservation de la diversité linguistique et supporte l’éducation à travers la compréhension des processus d’acquisition des langues.

> Directeur : Christian Puech (Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
> Établissements USPC : Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Inalco, Paris 13, Paris Descartes, Paris Diderot, CNRS
> Site web : http://www.labex-efl.com/wordpress/presentation/


Le LabEx Gr-Ex – Biogénèse et Pathologies du Globule Rouge

GR-Ex est un réseau national, centralisé et dirigé par USPC, qui se donne pour ambition de revitaliser et de renforcer la recherche en France sur le globule rouge. Il développe les collaborations entre équipes jusqu’ici dispersées pour créer de nouvelles interfaces et de nouvelles réponses, non seulement en termes de traitement, mais aussi de tests diagnostiques, d’imagerie ou de mesures biophysiques.

> Directeur : Olivier Hermine (Paris Descartes)
> Établissements : Paris Descartes, Paris Diderot, CNRS, Inserm
> Site web : http://www.labex-grex.com/


Le LabEx ICCA – Industries Culturelles et Création Artistique

Le monde numérique est désormais un milieu incontournable de nos interactions sociales. Il permet la mobilisation rapide de communautés entières et la diffusion d’informations avec une efficacité sans précédent. L’impact de cette révolution est particulièrement sensible dans le cadre des industries artistiques. ICCA défriche et approfondit notre étude de ces changements.

> Directeur : Bertrand Legendre (Paris 13)
> Établissements : Paris 13, Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Paris Descartes, CNRS
> Site web : https://icca.univ-paris13.fr/


Le LabEx ImmunoOnco

Les équipes du Labex ImmunoOnco contribuent à mieux comprendre les mécanismes d’efficacité des chimiothérapies ou des vaccinations, à cerner les processus de mort cellulaire programmée ou à décoder la programmation génétique de notre réponse immunitaire aux cancers. Tout ceci ouvre la voie à des applications remarquables dans tous les domaines médicaux reliés aux cancers, et même au-delà, qui motivent de nombreuses entreprises pharmaceutiques à travailler avec les scientifiques du LabEx.

> Directeur : Guido Kroemer (Paris Descartes)
> Établissements : Paris Descartes, Inserm


Le LabEx Inflamex

Le LabEx Inflamex encadre des études fondamentales telles que la modélisation informatique de l’inflammation aussi bien que des recherches éminemment pratiques comme l’étude de la progression de maladies inflammatoires comme la mucoviscidose. Par ailleurs, le LabEx pose des bases nécessaires à la recherche future, en constituant des cohortes de patients mobilisables pour des études futures, en créant un nouveau Master pour former les chercheurs de demain ou en mettant en place une structure de dialogue entre chercheurs et industriels : Inflamexpôle

> Directeur : Renato Monteiro (Paris Diderot)
> Établissements : Paris Diderot, Paris 13, Paris Descartes, CNRS, Inserm
> Site web : http://inflamex.fr/


Le LabEx SEAM – Science and Engineering for Advanced Materials

Les technologies qui nous entourent reposent de plus en plus, non seulement sur la composition des matériaux, mais aussi sur leur configuration physique à une échelle trop fine pour faire appel aux outils traditionnels. Aussi, pour répondre aux défis scientifiques et technologiques qui nous attendent, des avancées profondes sont nécessaires en sciences des matériaux. SEAM mobilise l’expertise d’équipes de niveau mondial ainsi que des équipements de pointe pour répondre à ces besoins.

> Co-Directeurs : Brigitte Bacroix (Paris 13), Christian Ricolleau (Paris Diderot)
> Établissements : Paris 13, Paris Diderot, CNRS
> Site web : http://www.labex-seam.fr/


Le LabEx UnivEarthS

Le LabEx UnivEarthS se place dans une perspective temporelle immensément vaste : du big bang à la prédiction de l’évolution du cosmos, en passant par la formation de la Terre et son évolution dans les éons passés, le tout sans oublier les variations sismiques ou gravitationnelles qu’elle subit de nos jours. Le reste de l’Univers n’est pas oublié ; Titan, par exemple, fait l’objet d’une étude climatique et géologique grâce au Labex.

> Co-Directeurs : Marc Chaussidon (Institut de physique du globe de Paris) et Antoine Kouchner (Paris Diderot)
> Établissements : IPGP, Paris Diderot, CNRS
> Site web : http://www.univearths.fr/fr/


Le LabEx Who Am I?

Who Am I ? est un programme ambitieux qui applique une approche globale à un concept vaste et protéiforme : l’identité. Cette notion s’étend de la biologie fondamentale (identité et différentiation cellulaire, identité génétique,) à la médecine (greffe et rejet, relations symbiotiques) et jusqu’à la psychanalyse ou la philosophie (construction de l’individu, perte ou constitution d’identité). Objet interdisciplinaire par excellence, l’identité requiert une approche en réseau et la construction de nouvelles alliances.

> Co-Directeurs : Catherine Dargemont (CNRS), Jonathan Weitzmann (Paris Diderot)
> Établissements : Paris Diderot, Paris Descartes, CNRS, Inserm
> Site web : http://www.labex-whoami.org/fr/

À lire aussi

50 ans d’Apollo : on the Moon again

50 ans d’Apollo : on the Moon again

Il y a 50 ans, l’Homme marchait pour la première fois sur la Lune. La mission Apollo XI et celles qui ont suivi ont permis de ramener près de 400 kg de roches lunaires sur Terre, et ainsi d’en apprendre plus sur notre satellite naturel, sur l’histoire de...