Afin de contribuer à l’émergence de solutions innovantes et à la transformation du système de soins français, le 12 octobre dernier, la Fondation Université de Paris, Université de Paris et la BPI ont acté la création du premier incubateur national d’entrepreneurs en Santé numérique.

Signature de la Convention de partenariat

Christine Clerici, Présidente d’Université de Paris et Olivier Sichel, Directeur général de la Caisse des Dépôts.

© Bénédicte Delamain pour Université de Paris

Un incubateur unique et différenciant

Avec sa Chaire Intelligence Artificielle, sa connaissance du Big Data d’un côté, les personnels soignants, sa communauté étudiante et praticiens hospitaliers de l’autre, Université de Paris, permet un échange gagnant-gagnant avec les entrepreneurs qui se voient par ailleurs facilités l’accès au marché par Bpifrance, fédératrice d’une communauté industrielle et dont l’accompagnement pourra s’étendre sur le volet financier.

Pour Christine Clerici,  Présidente d’Université de Paris : « La mission d’Université de Paris est de dispenser une formation d’excellence aux futurs professionnels de santé et de soutenir la diffusion des innovations dans la pratique médicale de demain. L’incubateur d’entrepreneurs en santé numérique renforce cette mission en encourageant l’esprit d’entrepreneuriat parmi ses étudiants et chercheurs, et le transfert vers le milieu hospitalier de ces innovations. »

 

Un accompagnement « sur mesure »

 

La crise sanitaire a permis de mettre en exergue les atouts de la santé numérique, un marché encore fragmenté, véritable vivier de talents qui, pour accélérer le changement d’échelle et renforcer l’avantage compétitif de leur structure ont besoin d’accompagnement.

En effet, souvent isolé, sans réseau, porteur d’un projet à faible masse critique et face à un système de soins et des organisations hospitalières qui doivent s’acculturer à ces « nouveaux usages », le porteur de projet qui réunit innovations en sciences de la vie et en numérique a besoin d’aiguillage pour notamment identifier les attentes sociétales.

L’incubateur restera aux côtés de cinq dirigeants dont le produit est proche de la commercialisation, pendant 6 mois. Pendant cette période dédiée au transfert de compétences et d’expériences, l’incubateur proposera :

  • Mentorat : accompagnement de l’entrepreneur par un autre entrepreneur ou industriel de la communauté constituée par la BPI et rassemblant donneurs d’ordres et start-up,
  • Ateliers : sessions de transfert de compétences de partage d’expériences de la part d’entrepreneurs de la Communauté,
  • Connexions : création d’opportunités business et RH au sein de la Communauté.

 

L’appel à candidatures est ouvert :

Appel à candidatures pour un accompagnement par l’incubateur.

 

À lire aussi