Le 17 juin dernier s’est tenue la Grande Finale de l’International Competition on Governance, Risk and Compliance (ICGRC) où se sont affrontés des étudiants en Master de droit issus de différentes universités, venus plaidoyer. C’est finalement l’équipe d’Université de Paris qui a été proclamée vainqueure !

© ICGRC

L’art du procès

Cette année, la Chaire de Droit et d’Ethique des Affaires de l’Université CY Cergy Paris Université a choisi de s’associer au cabinet d’avocats Levy & Partners pour organiser la première édition du concours International Governance, Risk and Compliance.

Ce concours est ouvert aux étudiants des universités françaises et étrangères qui s’intéressent aux domaines de la gouvernance, de la gestion des risques, de la conformité et qui désirent se réunir pour affirmer leurs convictions et confronter leurs idées.

Il a pour ambition de devenir l’événement le plus important en matière de procès simulés en abordant des sujets actuels et variés tels que la lutte contre la criminalité financière et économique, la protection des droits de l’Homme, le respect de l’environnement ou encore la sécurité et la protection des données.

Pour cette première édition, c’est Université de Paris qui a remporté la compétition, grâce à son équipe composée de 6 étudiants en Master de droit :

– Kadir Duran, étudiant en première année de Master Banque et Finance

– Léa Khoury, étudiante en première année de Master Droit de la santé

– Lila Amar et Shems Osmani, étudiantes en deuxième année de Master de juriste d’affaires

– Jalel Mohib et Rizelène Ali-Moussa, étudiants en deuxième année du Master Banque et Finance

Ces sont les organisateurs du concours eux-mêmes qui sont allés à la rencontre des étudiants, en contactant des Master 2 de toute la France. Ils ont notamment pris contact avec Lila Amar, responsable Communication de l’association de son Master.

Deux étapes et deux distinctions pour Université de Paris

Le concours s’est déroulé en deux temps et exclusivement à distance.

Dans un premier temps, les équipes ont dû rendre un écrit avant le 15 mars : « Nous avons dû rédiger des conclusions dans le cadre d’un procès fictif. Nous représentions le Parquet National Financier (PNF) », explique Rizelène.

Les meilleurs écrits ont été retenus pour participer à la deuxième étape.

Dans un second temps, les étudiants ont dû passer à l’oral le 17 juin : « Nous avons affronté l’Université de Cergy lors d’une première plaidoirie, le matin. À 14h, les résultats de ce premier tour ont été annoncés : Nous étions finalistes ! À 18h, nous devions donc affronter la dernière équipe en défense lors de la grande finale. »

Ce même soir, a donc eu lieu « le Grand oral » où l’équipe a fait face à l’Université de Toulouse lors d’un procès fictif. Chaque équipe a dû plaidoyer, poser des questions et répondre à la partie adverse.

A 20h30 sur zoom, fin du suspense : l’équipe d’Université de Paris remporte le Prix du Meilleur écrit en demande et Rizelène Ali-Moussa celui de la meilleure oratrice en demande !

Pour les étudiants, cette expérience a été riche sur le plan humain et pleine de surprises. « Nous avons créé des affinités et appris les uns des autres. Cette expérience a mis en valeur le travail d’équipe et la persévérance. Malgré la situation sanitaire, nous avons réussi à créer un groupe solide. Cette expérience nous a fait grandir et nous a permis de prendre conscience de nos qualités. Ils ont pu aussi compter sur l’aide du Maître Eric Dezeuze « dont les conseils ont été précieux. »

 

À lire aussi

Mission InSight : Mars se dévoile

Mission InSight : Mars se dévoile

À partir d’une dizaine de séismes détectés sur Mars par le sismomètre très large bande SEIS, développé en France, l’équipe internationale de la mission InSight de la NASA dévoile la structure interne de Mars. Les trois études publiées le 23 juillet dans la revue...