Pour lancer ce nouveau rendez-vous autour du « Monde d’après », Cynthia Fleury et Pierre Zaoui nous invitent à réfléchir sur ce qui a changé ou non dans nos vies depuis mars 2020. Pensez à réserver votre place !

 
Le 18 octobre 2021 à 19h
Amphi de l’Institut de physique du globe de Paris
1 rue Jussieu – 75005 Paris

Quand la pandémie sidère le monde entier tel un coup de massue, que le confinement est décrété et que la peur gagne les esprits, la thématique du « Monde d’après » s’est assez vite imposée comme incontournable.

On applaudissait les soignants tous les soirs à 20h, on remerciait les caissières et les éboueurs, on était choqué par les cruelles inégalités que la crise renforçait… Dans ce contexte, comment ne pas prendre conscience des dégâts causés par l’humain sur la planète ? Comment ne pas réagir et reconstruire un monde nouveau plus juste, plus durable, moins obsédé par la course à la consommation et à la performance ?

Pourtant, à mesure que la crise devenait « normale », on a pu avoir le sentiment que le pire devenait à nouveau « acceptable ». Avec le recul, qu’est-ce qui concrètement a pu changer dans nos vies et la marche du monde ? Le monde d’après n’est-il plus qu’un slogan, ou cette crise aura-t-elle profondément modifié nos manières d’être ? 

La philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury et le philosophe Pierre Zaoui viennent en discuter pour tâcher d’esquisser les grandes lignes de ce cycle de rencontres. 

Un échange animé par le le journaliste Paul de Brem.

À lire aussi