Pôle Spatial Université de Paris

Présentation

Plusieurs laboratoires d’Université de Paris sont impliqués dans des missions spatiales ou dans l’analyse de missions spatiales.  Les thématiques de recherche sont diverses : observation de la Terre et de ses habitants, exploration des planètes du système solaire et de leurs satellites, observation d’exoplanètes, physique fondamentale, analyse d’échantillons-extraterrestres, physique en apesanteur, biologie et médecine en microgravité, exobiologie. 

  • Le Pole Spatial renforcera le soutien de Université de Paris aux projets scientifiques de ses laboratoires, tant associés aux futures missions spatiales et à leur instrument, qu’à l’analyse des données des missions en opération. Il permettra aux équipes d’Université de Paris de mieux répondre aux opportunités du « New Space ».

L’omniprésence du spatial dans notre société suscite aussi des nouveaux questionnements et réflexions,  sur les aspects juridiques d’utilisation de bien commun, les aspects médicaux de l’exploration humaine orbitale ou lointaine, les perspectives nouvelles dans les domaines de la défense planétaire, des aléas économiques de la météorologie de l’espace, du droit de l’espace, de la dualité défense-recherche.

  • Le Pôle spatial Université de Paris (PSUP) servira de forum pour l’étude de ces questions, en rassemblant les équipes d’Université de Paris impliquées et en favorisant les recherches pluri-disciplinaires..

Université de Paris a enfin une longue tradition d’enseignement dans le secteur du spatial.

  • PSUP renforcera l’attractivité des formations associées d’Université de Paris, autant sur les aspects d’ingénierie des satellites et instruments embarqués que ceux relevant du traitement scientifique de données spatiales et de leur valorisation sociétale, et favorisera les rapprochements entre les formations et les laboratoires spatiaux.

En consolidant ainsi le leadership des laboratoires spatiaux dans leur domaine d’excellence, en favorisant, la pluridisciplinarité au sein de l’Université dans le domaine du spatial et en enrichissant l’offre d’enseignement, Université de Paris pourra ainsi consolider sa place parmi les pôles spatiaux universitaires de demain.

 

Ambitions et objectifs :

Les activités du Pôle Spatial Université de Paris se développeront autour de 4 domaines :

  • Assistance aux études « en amont », avant que les projets soient acceptés par les agences spatiales, et assistance en cours de projet, lors de phases clefs ou de moments critiques
  • Partage des moyens, équipements spécifiques aux développements d’instrumentation scientifique spatiale, et mutualisation des savoir-faire du spatial ;
  • Coordination de gestion des données spatiales tant dans le domaine des expériences scientifiques et d’observation de la Terre que dans le domaine des sciences humaines et sociales
  • Assistance en communication et développement de partenariats avec les agences spatiales, les entreprises de l’industrie spatiale, la communauté́ scientifique et le grand public.

 

Ces activités servent le développement des diverses thématiques de recherche spatiale au sein de l’Université selon les axes transverses :

  1. Développement des missions spatiales ;
  2. Développement des projets « New Space » (équipements scientifiques sur nanosatellites ou plateformes privées…) ;
  3. Enrichissement du programme d’enseignement et formation ;
  4. Étude de la relation entre l’être Humain, la Société et l’Espace.

À lire aussi