Sophie Chavigny est étudiante en première année de licence Sciences biomédicales et vient de remporter la médaille d’or aux Championnats d’escrime franciliens en épée. Pour nous, elle revient sur sa victoire et se confie sur son parcours de sportive de haut niveau et sur ses ambitions futures.

A gauche : Sophie Chavigny, médaillée d’or et étudiante à Université de Paris

A droite, Solène Mbiim : médaillée de bronze aux Jeux méditerranéens

© Sophie Chavigny

Cours universitaires et sport de haut niveau : une rentrée inédite pour Sophie

« Cette année, concilier mes deux passions est assez difficile, puisque la première année de Licence Sciences biomédicales requiert beaucoup de travail, tout comme le sport de haut niveau. Cela demande donc une grande capacité d’autonomie, d’organisation et d’adaptation. »

Mais plus l’année avance, plus Sophie parvient à trouver ses repères et donc à atteindre un certain équilibre. « J’essaie d’optimiser au maximum mes journées : travailler dans les transports, emporter mes cours en compétitions, qui en ce moment ont lieu chaque week-end, afin de réviser un peu durant les temps d’attente. »

Pour la suite de son parcours, l’étudiante espère réussir à concilier davantage ses deux projets, sportif et universitaire. « Mon objectif universitaire serait de valider ma L1 sans rattrapage, et avec les meilleures notes possible. Mon objectif sportif serait d’être médaillée aux Championnats d’Europe et du Monde 2022, et de remporter le titre de championne de France Junior, mais aussi le titre Universitaire ! »

 

La médaille d’or : un tremplin pour les Championnats de France universitaires

Sophie pratique l’escrime de haut niveau depuis neuf ans et a intégré l’équipe de France il y a quatre ans. Elle est donc habituée aux compétitions.

Jeudi 18 novembre, elle a remporté les championnats d’escrime d’Île-de-France en épée.

« Les championnats se sont déroulés à peu près comme d’habitude. Mais cette fois, nous étions peu nombreuses : seulement 14 filles. Le niveau était hétérogène, il y avait des débutantes et des filles qui partent avec moi en coupe du monde. Même si c’était une petite compétition, je l’ai prise au sérieux puisque je préparais parallèlement les Championnats méditerranéens qui avaient lieu le samedi, soit quelques jours plus tard. »

Cette médaille d’or a permis à Sophie de se qualifier aux Championnats de France universitaires qui auront lieu dans quelques mois.

 

À lire aussi

Prix et médailles de l’Académie des sciences

Prix et médailles de l’Académie des sciences

Chaque année l'Académie des sciences distingue des acteurs de la recherche pour leur talent et leurs contributions remarquables à la science. Cette année, 80 récipiendaires se sont réunis sous la Coupole de l'Institut de France. Université de Paris félicite ses...

lire plus