Pour la première fois depuis trois ans, l’événement de vulgarisation scientifique organisé par les étudiants de l’unité d’enseignement Culture biologique numérique, plus connue sous la forme contractée CBioNum, s’est déroulé de façon virtuelle. Une expérience couronnée de succès !

 

Sous la direction de Pierre Kerner et Patrick Laurenti, maîtres de conférences à l’UFR Sciences du Vivant, les étudiants en première année de Licence Sciences de la Vie ont entièrement repensé le concept et l’organisation de l’événement de façon à pouvoir présenter leurs travaux sur les « espèces étranges » de façon virtuelle. Ainsi, ce sont près de 120 personnes qui ont assisté à l’événement en direct le 26 mai dernier et 150 qui ont regardé le replay sur la chaîne Twitch du Café des Sciences.

 

Mener un événement à distance

« Nous sommes vraiment fières de ce live ! L’enregistrement désormais disponible sur notre chaine You tube reflète parfaitement ce que nous avons vécu en direct le 26 mai. » déclarent Eva Demullier et Audrey Guillaume, deux des étudiantes organisatrices de Stranger Species. Côté enseignants, Pierre Kerner et Patrick Laurenti se disent également très satisfaits de leurs étudiants qui ont fait preuve de beaucoup de sérieux et de professionnalisme. Malgré quelques problèmes techniques de son qui ont rapidement été résolus, l’événement s’est parfaitement déroulé. Accompagnées de vulgarisatrices scientifiques, les étudiante en Sciences de la Vie ont ainsi pu faire découvrir des espèces animales méconnues et étonnantes au public pendant près de deux heures. Un public qui était par ailleurs très actif dans le chat du live. « Pour éviter que des questions ne se perdent dans le flux de commentaires, nous avions créé au préalable un espace via le site Menti.com dans lequel les participants pouvaient poser leurs questions sur les différents sujets abordés. L’adresse du site était régulièrement postée dans le chat et nous avons pris une bonne heure pour répondre à toutes les questions à la fin de la séance. » précisent nos deux étudiantes.

 

Une expérience formatrice

Pour ces étudiants en première année de Sciences de la Vie, Stranger Species a été le premier événement live auquel ils ont contribué. Ainsi, animer une conférence de vulgarisation scientifique à distance a été particulièrement formateur sur le plan de l’organisation, de la communication et de la créativité. « Cela nous a aussi appris à travailler et à surmonter des difficultés en équipe, à persévérer mais surtout à être créatifs dans la contrainte, expliquent Eva et Audrey. Le fait que l’événement se soit déroulé sur une plateforme numérique nous a donné de nombreuses possibilités techniques, par exemple nous avons pu intégrer beaucoup plus facilement des effets spéciaux comme des bruitages de créatures ou des musiques d’ambiance. Cela aurait été plus difficile à mettre en place dans un amphithéâtre. ». Devant le succès de Stranger Species, les étudiants se disent motivés pour réitérer l’expérience et organiser de nouveau des événements à distance. Selon les enseignants de l’unité d’enseignement CBioNum, les prochaines éditions pourraient être également diffusées sur une plateforme numérique à l’avenir.


Stranger species, le replay

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=CSgxZYpuRi0]

À lire aussi

Les BU rouvrent leurs portes

Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé - Médecine, BIU Santé - Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des...