Deux enseignants-chercheurs d’Université de Paris et un ingénieur de recherche au CNRS ont mis au point un outil informatique permettant aux non-spécialistes d’accéder directement aux données sur la Covid-19 afin de réaliser des analyses personnalisées.

 

De gauche à droite :
  • Tristan Beau, maître de conférences à Université de Paris, UFR de physique, laboratoire LPNHE (Laboratoire de Physique Nucléaire et Hautes Énergie, UMR 7858)
  • Julien Browaeys, maître de conférences à Université de Paris, UFR de physique, laboratoire MSC (Matière et Systèmes Complexes, UMR 7057)
  • Olivier Dadoun, ingénieur de recherche, CNRS/IN2P3, laboratoire LPNHE (Laboratoire de Physique Nucléaire et Hautes Énergie, UMR 7858)

 

« Notre logiciel libre, ouvert et gratuit  est fait pour les personnes qui cherchent à avoir leur propre lecture de la pandémie, qui ne se contentent pas de recevoir un message « tout cuit », résume Tristan Beau, maître de conférences à l’UFR de Physique. À partir des données publiques sur la  Covid-19, diffusées dans le monde entier, chaque utilisateur de l’outil baptisé « PYCOA » est en mesure de réaliser en quelques instructions simples  ses propres infographies (courbes évolutives, histogrammes ou cartes …). PYCOA (pour Python Covid Analysis) va plus loin que les Dashboards (tableaux de bord) développés ces derniers mois, à l’instar de CovidTracker en France. Un utilisateur de l’outil peut affiner une représentation statistique à l’échelle d’un département ou bien croiser  les chiffres mondiaux de la pandémie avec d’autres données (taux de dépression, indices de pauvreté…) afin d’établir d’éventuelles corrélations. « Notre outil peut s’avérer utile pour nos confrères sociologues ou médecins qui peuvent concevoir des graphiques sur mesure », glisse Tristan Beau.

Un outil « grand public »

Cet enseignant-chercheur rattaché au laboratoire LPNHE a élaboré l’outil PYCOA avec ses collègues Olivier Dadoun, ingénieur de recherche au Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Energies (CNRS, Sorbonne Université, Université de Paris) et Julien Browaeys, enseignant-chercheur rattaché au laboratoire Matière et Systèmes Complexes (CNRS, Université de Paris). En mai 2020, à l’issue du premier confinement, ils participaient à leur 1er hackathon organisé par l’European Institute of Innovation and Technology pour jeter les bases de leur logiciel. Après plusieurs semaines de travail, les trois physiciens réussissent à mettre au point un outil simple d’utilisation, codé à partir du langage Python. « Notre outil aide à comprendre la pandémie, parfois les discours dans les médias sont contradictoires. Revenir aux sources statistiques et élaborer ses propres analyses aident à y voir plus clair ».

Aujourd’hui, Tristan Beau, Olivier Dadoun et Julien Browaeys souhaitent partager leur outil avec les universitaires, les étudiant·es, les journalistes et les lycéen·nes. Ils assurent que leur logiciel téléchargeable gratuitement est simple d’utilisation. Pour le faire connaître au grand public, ils présentaient PYCOA au salon culture et jeux mathématiques le mois dernier. En octobre prochain, ils en feront la promotion à l’occasion de la fête de la Science sur le Campus Sorbonne Université à Jussieu. Au sein de l’université, les trois complices ont également déposé un dossier pour répondre à l’appel à manifestation d’intérêt dans le but de proposer des séances de médiation scientifique auprès des étudiants de Licence. « Nous n’avons rien à vendre, notre préoccupation est de mettre nos compétences techniques au service du savoir ».

 

Pour suivre PYCOA :

Web : www.pycoa.fr

Email : support@pycoa.fr

Twitter : @pycoa_fr

À lire aussi

Mission InSight : Mars se dévoile

Mission InSight : Mars se dévoile

À partir d’une dizaine de séismes détectés sur Mars par le sismomètre très large bande SEIS, développé en France, l’équipe internationale de la mission InSight de la NASA dévoile la structure interne de Mars. Les trois études publiées le 23 juillet dans la revue...