Pour accompagner la reprise des enseignements sur site, les équipes d’Université de Paris se sont mobilisées afin d’ouvrir rapidement les deux premiers centres de dépistage Covid-19 sur les campus Saint-Germain-des-Prés et Grands Moulins. Personnels et étudiants peuvent ainsi se faire tester gratuitement sur rendez-vous à proximité de leur lieu de travail et d’études.

Organisée par la Faculté de Santé, en coordination avec le Fonctionnaire de Sécurité et de Défense et l’appui des directions générales déléguées, la campagne de test d’Université de Paris a été mise en place en un temps record.

 

La formation des Médiateurs de Lutte Anti-Covid

Les étudiants en santé d’Université de Paris ont d’abord été recrutés et formés en tant que médiateurs de Lutte Anti-Covid pour réaliser les tests antigéniques nasopharyngés et sérologiques, sous la supervision des médecins du Service de Santé Universitaire (SSU). 

En seulement quelques jours, il a fallu recruter les étudiants, établir leur contrat, se mettre en lien avec l’AP-HP et l’Agence Régionale de Santé pour les former et s’assurer de la disponibilité des médecins du SSU. Au final, ce sont près de 400 étudiants de la Faculté de Santé qui sont aujourd’hui formés pour la campagne de test.

Pour mettre en place un tel dispositif en si peu de temps, La Faculté de Santé a pu compter sur l’aide précieuse et la réactivité des départements recrutement et gestion de la direction générale déléguée des Ressources Humaines et des organisations et de la direction générale déléguée de la Vie de campus, qui ont géré les contrats étudiants et ont fait l’interface avec les médecins du SSU. 

 

Une importante installation logistique 

En parallèle, la direction générale déléguée patrimoine immobilier, logistique, environnement, prévention, sécurité, s’est occupée de l’installation des centres, de la commande des tests et des équipements de protection individuelle (EPI).

 « Pour installer les centres dans de bonnes conditions, nous devions trouver des lieux bien ventilés et suffisamment grands pour accueillir les trois postes de la ligne de test : un lieu d’accueil, un stand de test et un espace d’analyse des résultats. Une fois les stands installés, nous nous sommes assurés que la circulation pouvait se faire facilement, sans créer d’attroupements. Avec les équipes logistiques des sites concernés nous avons aménagés ces locaux et sous le contrôle du pôle de prévision de risques, nous avons mis en place un système de gestion des déchets médicaux. Les équipes de la direction générale déléguée des systèmes d’information et du numérique ont ensuite mis à disposition dans chaque centre, des ordinateurs portables et imprimantes.  

Enfin, avec le soutien de la direction générale déléguée des finances et des achats pour le traitement, nous avons commandé les premiers tests et les EPI. Nous avons par ailleurs reçu de la part de la région Ile-de-France et du Rectorat, 6000 tests antigéniques et 2000 tests sérologiques. » »
Dimitra Gaki, directrice générale déléguée patrimoine immobilier, logistique, environnement, prévention, sécurité (PILEPS)

 

Une organisation transversale 

Portée par la Faculté de Santé, et coordonnée par Fonctionnaire de Sécurité et de Défense, la mise en place de cette campagne de test a nécessité une organisation transversale entre toutes les directions et services métier.

« Pour pouvoir s’organiser rapidement, nous avons d’abord fait une réunion préparatoire puis des réunions thématiques avec chaque acteur concerné, sans oublier les nombreux mails échangés et les coups de téléphone. Chaque direction et service métier a apporté son concours dans son domaine de compétence. Youcef Kadri, Vice Doyen étudiant de la Faculté de Santé, a été notamment très impliqué dans l’organisation de cette campagne pour l’aspect médical et pour les recrutements des Médiateurs de Lutte Anti-Covid et les liens avec l’AP-HP.

Entre les commandes et le stockage des tests et des EPI, la disponibilité du matériel informatique, les contrats étudiants, le paramétrage de Doctolib pour les rendez-vous… Nous nous sommes confrontés à d’importantes contraintes logistiques mais nous avons finalement réussi à atteindre notre objectif. On peut estimer qu’en deux semaines de travail intense, nous avons mis en place deux centres de dépistage. L’enjeu va être maintenant de gérer la continuité et de travailler à l’ouverture d’autres centres. On attend de bien se rôder sur les deux centres ouverts. On pourra ensuite proposer de nouvelles organisations qui seront un peu différentes car elles ne s’appuieront pas sur les antennes SSU. 

Toutes les équipes se sont mobilisées de façon admirables et très professionnelles pour relever ce défi. Elles ont fait preuve de réactivité et d’une grande disponibilité. L’ouverture des nouveaux centres est à l’étude. »
Benoît Beauval, chargé de mission auprès du Fonctionnaire de Sécurité et de Défense 

Informations pratiques

Les tests sont proposés sur rendez-vous aux personnels et aux étudiants :

  • Campus Saint-Germain, Salle Leduc : tous les lundi, mardi et vendredi de 14h00 à 16h30.
  • Campus Grands Moulins, Bâtiment Sophie Germain, salle 0011 : tous les lundi, mercredi, jeudi de 13h00 à 15h30.

Les prises de rendez-vous se font via le site Doctolib. Pour avoir accès aux créneaux de RDV, il faut sélectionner : 

  • Spécialité : Médecin préventif 
  • Type de consultation : au cabinet 
  • Motif de consultation « Dépistage COVID-19- test antigénique »

En savoir plus >

 

Faites-vous tester gratuitement sur rendez-vous
Les tests sont proposés aux personnels et aux étudiants :

– Campus Saint-Germain, Salle Leduc : tous les lundi, mardi et vendredi de 14h00 à 16h30.

– Campus Grands Moulins, Bâtiment Sophie Germain, salle 0011 : tous les lundi, mercredi, jeudi de 13h00 à 15h30.

 

Les prises de rendez-vous se font via le site Doctolib.

Pour avoir accès aux créneaux de RDV, il faut sélectionner : 

Spécialité : Médecin préventif 
Type de consultation : au cabinet 
Motif de consultation « Dépistage COVID-19- test antigénique »

 

 

 

Chiffres clés 

– 2 centres de tests ouverts en seulement 2 semaines ;
– 30 personnes mobilisées toutes directions et services confondus pour l’organisation de cette campagne ;
– 400 étudiants de la Faculté de Santé formés pour réaliser les tests ; 
– 6000 tests antigéniques et 2000 tests sérologiques ​reçus de la part de la région Ile-de-France et du Rectorat.

À lire aussi

Mission InSight : Mars se dévoile

Mission InSight : Mars se dévoile

À partir d’une dizaine de séismes détectés sur Mars par le sismomètre très large bande SEIS, développé en France, l’équipe internationale de la mission InSight de la NASA dévoile la structure interne de Mars. Les trois études publiées le 23 juillet dans la revue...