La réunion régionale du Sommet mondial de la santé en Ouganda s’est terminée sur des demandes claires et un message fort de collaboration internationale au-delà des frontières politiques et géographiques. La déclaration sur l’équité d’accès aux vaccins de Kampala a été signé par le directeur général de l’OMS, le président de l’Ouganda et d’autres personnalités. Université de Paris, étant membre de l’alliance M8 soutient la déclaration Kampala.

Les 15 signataires de la déclaration exhortent les dirigeants politiques, les agences et organisations internationales, la société civile et l’industrie à s’efforcer d’obtenir une plus grande équité dans la production et la distribution du vaccin COVID-19.

Les principaux points de la déclaration de Kampala :

  • Les disparités importantes sont évidentes.
  • L’injustice vaccinale est un défi existentiel pour la santé mondiale aujourd’hui.
  • La couverture sanitaire universelle doit être transformée pour y inclure la préparation et la prévention sanitaires universelles, ainsi que la solidarité sanitaire universelle.

À propos

Le « M8 Alliance of Academic Health Centers, Universities and National Academies » est la fondation académique du Sommet mondial de la santé. Il s’agit d’un réseau en pleine expansion qui compte actuellement 30 membres dans 20 pays, dont l’InterAcademy Partnership (IAP), qui représente les académies nationales de médecine et de sciences de 130 pays.

 

L’Alliance M8 a été lancée par la Charité Universitäts medizin – Berlin en 2009 à l’occasion du premier Sommet mondial de la santé. La présidence internationale du Sommet mondial de la santé est assurée à tour de rôle chaque année par les membres de l’Alliance M8.

À lire aussi