Porté par les UFR Études Anglophones et Informatique, le projet RELIA, Recherche En Licence Informatique et Études Anglophones, illustre la richesse d’un apprentissage interdisciplinaire. Un exemple de pédagogie innovante par et à la recherche soutenu par l’IDEX Université de Paris.

Le projet RELIA a été pensé par deux enseignants d’Université de Paris : Nicolas Ballier, professeur à l’UFR Études Anglophones, et Jean-Baptiste Yunès, maître de conférences à l’UFR Informatique. Au cours d’un semestre, ils ont réuni des étudiant·e·s de L3 et leur ont proposé de mener un projet alliant linguistique et sciences des données. L’objectif de ce cours ? Développer une culture en traitement automatique du langage.

Les étudiant·e·s ont travaillé en binôme. Chaque groupe était composé d’un·e étudiant·e en études anglophones et d’un·e en informatique. Alors que le projet RELIA a permis aux étudiant·e·s d’études anglophones de développer une culture de la programmation, les étudiant·e·s en informatique eux, ont pu s’ouvrir à d’autres disciplines et découvrir les pratiques de celles-ci.

À la fin du semestre, les binômes ont exposé leurs travaux sous forme de posters ou de blogs rédigés en langue anglaise à des étudiant·e·s du Master « Machine Learning for Data Science ».

Comment deux disciplines aux champs culturels et aux pratiques si éloignées ont pu se rencontrer ? Découvrez-le dans ce reportage.

À lire aussi

Octobre rose : prenons soin de nos seins

Octobre rose : prenons soin de nos seins

Le cancer du sein touche plus de 50 000 femmes chaque année en France. Si 90% des patientes en guérissent, ce chiffre ne doit pas cacher les multiples réalités de ce cancer. Anne Sophie Bats, PU-PH à l'Université de Paris – AP-HP.Centre, membre de l’unité...