Les présidents et vice-présidents de l’Alliance des universités de recherche africaines (ARUA) et de la Guilde des universités européennes de recherche intensive (The Guild) se sont rencontrés les 3 et 4 novembre 2022 en Afrique du Sud pour développer de nouveaux partenariats, basés sur l’équité et l’inclusion.

Plus de 30 dirigeants d’universités d’Afrique et d’Europe se sont réunis au Cap pour travailler sur de nouveaux types de partenariats institutionnels qui renforceront la capacité de recherche à long terme des universités africaines. Ces partenariats répondent à une vision et des besoins communs autour de différents défis de recherche identifiés. En France, c’est la présidente d’Université Paris Cité, Christine Clerici, qui s’est rendue sur place en tant qu’unique membre française de The Guild.

Les discussions sont encadrées par l’Agenda de l’innovation entre l’Union africaine et l’Union européenne, proposé en février 2022 à la Commission européenne. Les présidents et vice-présidents, les recteurs et leurs adjoints s’accordent à dire qu’une vision transformatrice du secteur est nécessaire :

  • Sur le court terme, en se concentrant sur ce qui peut être réalisé avec les ressources existantes ;
  • Sur le moyen terme, en créant de nouveaux types de partenariats comme des écoles doctorales communes ;
  • Sur le long terme, en travaillant sur la transformation structurelle de l’enseignement supérieur et de la recherche en Afrique avec la création d’infrastructures de premier plan, permettant au continent de s’intégrer plus étroitement dans les flux internationaux de chercheurs.

Lors de la réunion, les dirigeants des universités ont convenu de la nécessité d’obtenir l’adhésion des chercheurs en les invitant à identifier ensemble, sur les deux continents, les principaux défis qui les attendent. Ils ont également souligné l’importance de l’investissement dans les capacités scientifiques des universités publiques africaines pour atteindre l’objectif de l’Union africaine de devenir une « société de la connaissance » d’ici à 2063.

Les participants ont également salué la vision commune adoptée par les dirigeants politiques lors du sommet UA-UE de 2022, qui vise à intensifier la coopération scientifique entre chercheurs sur la base du programme d’innovation UA-UE. Ils ont également appelé les décideurs politiques à fournir les moyens permettant aux universités et aux chercheurs de concrétiser cette vision à long terme.

 

La vidéo réalisée par l’université du Cap :

À lire aussi

Santé des femmes, art et collaborations avec Singapour

Santé des femmes, art et collaborations avec Singapour

Les 10, 11 et 12 mai derniers ont eu lieu, à Singapour, trois événements organisés par l'Institut Santé des Femmes de l’université Paris Cité et le Global Centre for Asian Women's Health (GloW) de Yong Loo Lin School of Medicine de la National University of Singapore...

lire plus