Jean-Claude Ameisen, médecin immunologiste et directeur du Centre d’études du vivant d’Université Paris Cité, est lauréat du prix spécial de la médiation scientifique du CNRS 2022 pour son émission Sur les épaules de Darwin sur France Inter.

Jean-Claude Ameisen est directeur du Centre d’études du vivant d’Université Paris Cité.

© Cyril FRÉSILLON / CNRS Photothèque

La médaille de la médiation scientifique du CNRS récompense des femmes et hommes, scientifiques ou personnels d’appui à la recherche, pour leur action, ponctuelle ou pérenne, personnelle ou collective, mettant en valeur la science au cœur de la société et la rendent accessible.

Chaque samedi durant plus de dix ans sur France Inter, seul au micro, Jean Claude Ameisen a interrogé notre humanité face aux bouleversements du monde. Dans son émission Sur les épaules de Darwin, qui réunissait chaque semaine plus de 1,5 million d’auditeurs et a reçu plusieurs prix, il abordait des sujets éclectiques, de la théorie de l’évolution aux travaux scientifiques les plus récents, accompagnés par des textes d’écrivains, scientifiques, artistes et poètes.

« Ressentir permet de mieux comprendre, et comprendre permet de mieux ressentir », dévoile le médecin, immunologiste, spécialiste reconnu de la mort cellulaire programmée, directeur du Centre d’études du vivant d’Université Paris Cité et président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique (CCNE).

Il est l’auteur notamment de La sculpture du vivant. Le suicide cellulaire ou la mort créatrice. « Je pense que la démarche scientifique doit être une composante à part entière de notre culture, comme les arts ou la philosophie », milite-t-il, en plus de ses engagements scientifiques et dans la réflexion éthique.

À lire aussi

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

Associées par définition au sport, les filières STAPS accordent une grande place aux sciences et à la recherche. Les bâtiments de l’UFR STAPS, rue Lacretelle à Paris, abritèrent, à partir de 1928, le premier Institut régional d’éducation physique. De juin à septembre...

lire plus