La fusion des UFR Médecine Paris Centre et Paris Nord est effective depuis le 15 juillet dernier. Le Pr. Philippe Ruszniewski a été nommé administrateur provisoire de la nouvelle UFR. L’élection des conseils aura lieu à l’automne.

Développer des offres pédagogiques et de recherche pour les étudiants et enseignants, offrir davantage de terrains de stage aux étudiants, améliorer la lisibilité de l’offre de formation en médecine, maïeutique et filières paramédicales, optimiser le service aux publics, offrir un cadre de travail satisfaisant à chacun… tels sont les principaux objectifs que s’est fixée la nouvelle UFR de médecine d’Université de Paris.

 

Des identités distinctes au service d’un projet commun

 

Appuyée par la Direction générale des services, la direction générale déléguée aux ressources humaines et aux organisations et la Faculté de Santé, cette nouvelle UFR s’est constituée autour des directions, des équipes administratives et des équipes enseignantes des deux UFR de médecine. Au-delà de leurs identités distinctes et de leurs modes de fonctionnement parfois différents, cette création était un challenge d’autant plus grand qu’elle s’inscrit dans le contexte plus large de fusion des deux universités dont elles sont issues et de la réforme de l’entrée dans les études de santé. Les transformations sont donc nombreuses et simultanées.

Plusieurs temps d’échanges avec des chefs de services, des équipes, des enseignants-chercheurs ont eu lieu afin d’identifier les organisations et process en place, les systèmes de gouvernance et de management et les attentes des acteurs pour construire avec eux leurs périmètres d’activités. Ce processus vertueux avait pour objectif d’homogénéiser les pratiques et de définir les méthodes et l’organisation les plus efficientes pour offrir un service public de qualité aux usagers et un environnement de travail optimal pour les équipes.

 

La pédagogie au cœur du projet de la nouvelle UFR

 

La construction du volet pédagogique est l’élément central de la stratégie de la nouvelle UFR. Elle concerne en premier lieu les études de 2e année de médecine et les formations paramédicales. Les enseignants sont mobilisés depuis l’automne 2018 pour construire un programme commun. Les réformes de la 1re année commune des études de santé et du 2e cycle des études de médecine font également partie des travaux de construction de l’UFR unique.

La réforme du 2e cycle de médecine n’est pas en reste et les équipes du Conseil pédagogique, composées d’enseignants, associant en outre des agents administratifs et des directions, accomplissent un important travail pour composer des programmes adaptés aux évolutions de la société, aux métiers de santé de demain afin d’offrir un enseignement d’excellence aux étudiants.

Sans oublier la réforme relative à l’entrée dans les études de santé qui propose désormais deux nouvelles voies d’accès : les parcours PASS et L.AS. Cette première année, commune aux filières de santé, est gérée depuis cette rentrée 2020 par la Faculté de Santé pour le PASS et la mineure Santé des L.AS.

 

L’UFR Médecine en chiffres

 
 
La construction de l’UFR unique de médecine progresse vite et c’est entre octobre et décembre prochain que se tiendront les élections des instances de l’UFR unique : conseil de gestion, commissions pédagogique et scientifique, puis l’élection du Doyen par ces instances.

 

ph_ruszniewski
Pr Philippe Ruszniewski
Administrateur provisoire de l’UFR Médecine

 

 

Étudiants en formation initiale et continue

Instituts et centres de recherche

Enseignants-chercheurs

Hôpitaux partenaires

Personnels administratifs, techniques et des bibliothèques

Services hospitaliers

À lire aussi

Les BU rouvrent leurs portes

Les BU rouvrent leurs portes

Les bibliothèques Grands-Moulins, Sciences, Bichat, Cochin, Cordeliers, Necker,  Villemin, Montrouge, Garancière, BIU Santé - Médecine, BIU Santé - Pharmacie, Jeanne-Chauvin, Henri-Piéron, SHS et STAPS vous accueillent dans le respect des...