Alors que le surpoids et l’obésité touchent désormais un adulte sur deux, seule une minorité de ceux qui en ont besoin a accès à un accompagnement médical adapté pour des raisons de manque de moyens. Face à ce constat sans appel, une équipe de médecins chercheurs français propose une solution : le coaching nutritionnel en ligne. Cette étude à promotion AP-HP, en partenariat avec l’Inserm et Université Paris-Cité, est financée par le ministère de la Santé et de la Prévention dans le cadre du PHRC, programme hospitalier de recherche clinique.

© Pexels

Un recrutement de 350 volontaires dans toute la France permettra de démontrer l’intérêt d’un tel programme nutritionnel en ligne par rapport à des personnes qui n’ont actuellement pas accès à une prise en charge. Candidatures en ligne sur www.obecoach.fr 

OBECOACH : première étude française nationale financée par le PHRC (ministère de la Santé et de la Prévention) testant le coaching nutritionnel dans le surpoids et l’obésité

L’équipe nutrition hospitalo-universitaire de l’hôpital Bichat Claude-Bernard AP-HP – Université Paris Cité, dirigée par le Pr Boris Hansel, en lien avec l’unité INSERM U1148 (Didier Letourneur), et le centre de responsabilité santé connectée (co-dirigée par les professeurs Patrick Nataf et Boris Hansel) entreprennent la première étude française nationale pour évaluer l’efficacité du programme OBECOACH chez des volontaires en situation d’obésité ou de surpoids associé à une comorbidité.

Cette équipe avait déjà montré l’efficacité d’un autre programme connecté, ANODE, visant à améliorer sur 12 semaines les habitudes nutritionnelles de patients diabétiques avec obésité abdominale.

 

Le programme OBECOACH

OBECOACH est un programme en ligne semi-automatisé d’accompagnement nutritionnel. Il est utilisé depuis plusieurs mois par l’équipe nutrition de l’hôpital Bichat Claude-Bernard AP-HP, les résultats semblent prometteurs. « Les retours des patients qui utilisent OBECOACH sont globalement satisfaisants, mais nous nous devons de l’évaluer rigoureusement dans le cadre d’un essai clinique » estime le Pr Boris Hansel.

Le programme est constitué de parcours thématiques pour améliorer ses habitudes et son comportement alimentaire ainsi que son niveau d’activité physique. Loin d’être une application de régime, OBECOACH est un accompagnement bienveillant qui tient compte de la psychologie des utilisateurs.

Les « missions » données par le programme sont complétées par des rendez-vous en visio avec l’équipe diététique / activité physique. « Les patients perçoivent l’accompagnement humain qui est derrière l’application, même s’ils n’ont pas de rendez-vous individuel avec les membres de l’équipe », indique Charlotte Burgaud, diététicienne de l’unité de nutrition.

« Côté activité physique, nous proposons des choses réalistes et surtout efficaces conformément aux recommandations de la HAS pour la prise en charge de l’excès de poids » complète Chloé Ogorek, enseignante en activité physique adaptée de l’équipe.

OBECOACH est un outil développé par la société IRIADE. Afin de suivre l’évolution des patients, des objets connectés seront fournis aux volontaires grâce aux dons de la société française Terraillon et aux envois offerts par la société Colissimo.

 

L’étude OBECOACH concrètement

Concrètement, 350 volontaires seront recrutés dans toute la France (métropole et Outre-mer). Ils seront répartis, après un entretien médical et de façon aléatoire en téléconsultation en deux groupes : l’un sera inscrit au programme OBECOACH, le second recevra des instructions pour améliorer leurs habitudes nutritionnelles sur la base des outils en ligne déjà disponibles aujourd’hui.

L’évolution des volontaires (poids, habitudes alimentaires, comportement alimentaire, activité physique, examens sanguins, pression artérielle) sera suivie via des téléconsultations. À l’issue des 12 mois de suivi, les volontaires du groupe ayant bénéficié du suivi standard auront eux aussi la possibilité de bénéficier du programme OBECOACH, dans sa version améliorée.

 

Qui peut participer à OBECOACH ?

L’étude OBECOACH s’adresse, sous réserve de respect de cette condition cumulative, à des personnes qui :

– ne bénéficient pas d’un suivi nutritionnel spécialisé et qui n’envisagent pas un tel suivi (autre que l’accompagnement en ligne proposé dans le cadre de l’étude) dans les 12 mois qui suivent ;

– se trouvent en situation d’obésité ou des volontaires qui présentent un surpoids associé à une anomalie qui peut être améliorée par la perte de poids (prédiabète ou diabète, hypertension artérielle, apnées du sommeil…).

 

Comment participer à OBECOACH ?

Pour en savoir plus sur cette étude et participer, rendez-vous sur le site www.obecoach.fr

 

Le surpoids et l’obésité : un accès au soin très insuffisant

L’obésité est une maladie chronique qui nécessite un accompagnement personnalisé pluridisciplinaire (médecin, diététicien, enseignant en activité physique, psychologue…).

Le surpoids est souvent associé à des maladies telles qu’un diabète, une hypertension artérielle, des apnées du sommeil… qui justifient également une aide au changement des habitudes de vie.

« Une minorité des personnes concernées par ces pathologies et qui en a besoin a aujourd’hui accès aux équipes soignantes formées pour accompagner ce changement », explique le Pr Boris Hansel, directeur scientifique de l’étude OBECOACH et chef de l’unité nutrition-prévention de l’hôpital Bichat Claude-Bernard AP-HP à Paris. « Les déserts médicaux, le manque de temps des médecins généralistes, l’absence de remboursement des diététiciens, enseignants en activité physique et des psychologues sont autant de freins à la prise en charge des patients qui sont souvent volontaires pour être aidés », poursuit-il.

 

La santé connectée s’installe en France

La santé connectée est en plein essor en France, comme dans le reste du monde. Si certaines modalités sont désormais remboursées (actes de télémédecine, télésurveillance de certaines pathologies dans un cadre précis), il n’existe pas à ce jour d’applications et/ou de services connectés validés pour la prise en charge des personnes en surpoids ou en situation d’obésité. De tels services connectés pourraient être un relais décisif dans l’offre de soins visant à accompagner des millions de français qui présentent une maladie liée à l’excès de poids.

À lire aussi

[Circle U.] Masterclasse histoire avec Carlo Ginzburg en replay

[Circle U.] Masterclasse histoire avec Carlo Ginzburg en replay

Retrouvez en replay la Masterclasse Histoire avec Carlo Ginzburg qui s’est déroulée le 14 décembre dernier au Musée Carnavalet-Histoire de Paris. Un événement exceptionnel co-organisé par le Laboratoire Identités Cultures et Territoires – Les Europes dans le Monde...