Principes fondamentaux

Université de Paris est dotée d’un modèle à la fois original et respectant l’esprit universitaire. Notre projet : construire et mettre en œuvre une vision stratégique collective unifiée et de bâtir une organisation déconcentrée, avec des grandes facultés autonomes.

Une gouvernance adaptée et agile, au service d’une communauté académique

Cette organisation favorise le développement d’initiatives scientifiques et pédagogiques transversales entre les facultés. Notre ambition : tirer parti de la richesse disciplinaire des communautés et de construire une offre de formation originale, depuis le premier cycle jusqu’au doctorat.

Ainsi, Université de Paris recense : 

  • Trois facultés et un institut largement autonomes agissant dans le cadre d’une stratégie fixée par l’université,
  • Un Conseil d’administration resserré qui fixe les grandes orientations stratégiques,
  • Un Sénat académique et des conseils de Faculté pour la gestion courante.

 

Nos principes constitutifs 

L’alliance de la capacité de pilotage stratégique et l’agilité de mise en oeuvre.

Université de Paris est un établissement important par ses effectifs. Cette taille est un atout pour sa visibilité et sa capacité d’action, avec des instances centrales concentrées sur la définition des grands axes stratégiques, et des Facultés disposant d’une grande autonomie de fonctionnement ;

Un nombre resserré de Facultés

L’organisation de la nouvelle université s’appuie sur la création de trois Facultés « Sciences », « Santé » et « Sociétés et Humanités » fédérant les UFR, écoles, instituts et laboratoires, briques essentielles de formation et de recherche. À la création d’ Université de Paris, les composantes actuelles des établissements fondateurs ont conservé leurs conseils et leurs attributions. Leur regroupement au sein de Facultés les amène à évoluer, se rapprocher et redéfinir leur périmètre au cours du temps.

L’intégration de l’IPGP dans le respect de sa mission et de son organisation spécifique

Établissement-composante, l’IPGP participe pleinement à la gouvernance d’université et se conforme à ses grands axes stratégiques et à ses principes de fonctionnement, tout en conservant les moyens nécessaires à l’exécution de ses missions nationales, sa structure propre de gestion, et ses modes d’organisation interne intégrant recherche, observation et enseignement.

Des liens étroits entre instances centrales d’une part, facultés et IPGP d’autre part

Les doyens et doyennes de Faculté et le directeur ou la directrice de l’IPGP sont membres du Comité de direction d’Université et font partie de l’exécutif central, garantissant l’articulation entre les différents niveaux stratégiques. Pour garantir une bonne articulation des instances centrales et déconcentrées, les élus enseignants-chercheurs, chercheurs et étudiants au Sénat sont issus des Conseils des Facultés et de l’IPGP. Cela implique que les élections au Sénat et aux Conseils de facultés soient synchrones. Des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens permettent d’ajuster la stratégie des Facultés et de l’IPGP avec celle d’Université ;

Une articulation renforcée avec les organismes de recherche et l’AP-HP

Ils sont pleinement impliqués dans l’élaboration d’une stratégie de recherche conjointe ;

Une attention particulière portée à la transversalité, avec des structures de coordination adéquates :

Des comités Recherche et Formation sont animés par les Vice-présidents. Ils participent à l’instruction de sujets et projets, avant qu’ils soient soumis à la décision des instances : l’élaboration du contrat d’établissement, l’organisation de l’évaluation et du suivi des performances d’Université conformément à son plan stratégique ou encore l’accompagnement et la définition de nouveaux projets ou d’initiatives interdisciplinaires.

Un collège du premier cycle permet de favoriser l’harmonisation des pratiques et la mise en place d’outils transversaux pour les formations qui restent portées par les composantes. Un Collège des écoles doctorales coordonne globalement la politique doctorale, notamment en matière de formation et d’insertion professionnelle.

Équipe présidentielle

Présidente
Christine Clerici

Vice-présidente du CA
Clarisse Berthezène

Vice-président Recherche
Édouard Kaminski

Vice-président Formation
Philippe Roussel Galle

Vice-président Étudiant
Étienne Matignon

Doyen Faculté de Santé
Xavier Jeunemaitre

Doyen Faculté Sciences
Alain Zider

Doyen Faculté Sociétés et Humanités
Sylvain Moutier

 

À lire aussi

Non aux violences sexistes et sexuelles

Non aux violences sexistes et sexuelles

À l'occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, Université de Paris rappelle son engagement dans la lutte contre toutes formes de violences sexistes et sexuelles.     Université de Paris est...