Les 1er et 2 décembre, le partenariat stratégique InnovEd4TS, Innovative Education for Transferable Skills, a tenu une conférence finale organisée par Université Paris Cité.  Pendant deux jours, les partenaires et 34 participants ont échangé sur les compétences transférables dans l’enseignement supérieur, présenté le référentiel en ligne et conclu en proposant des stratégies pour la mise en œuvre des initiatives pédagogiques au sein de l’alliance européenne Circle U.

Cécile Badoual, Vice Présidente Formation, Antoine Cazé, Vice Président International et Ana Elvira Garcia-Lopez, Cheffe de projet Manager Circle U Think & Do Tank

Trois ans de collaboration

InnovEd4TS, Innovative Education for Transferable Skills, est un projet financé par le programme Erasmus+ en tant que partenariat stratégique. Il a été lancé en 2019 comme un premier jalon dans la création de l’alliance Circle U. et implique cinq universités membres de Circle U. (Université Paris Cité, Université Aarhus, Université d’Oslo, Humboldt Universität, UCLouvain) en partenariat avec l’Université de Lisbonne.

Une discussion autour de la nécessité d’intégrer les compétences transférables dans le curriculum de base a été présentée par Tina Bering Keiding, professeur au Centre pour le développement de l’éducation et vice-doyenne de l’éducation Niels Lehmann à la faculté des arts de l’université d’Aarhus. Selon Tina Bering Keiding, « se concentrer sur une approche innovante comporte le risque de comprendre les compétences transférables comme quelque chose qui ne peut être acquis que dans des conditions spécifiques par des enseignants et des étudiants extraordinairement créatifs, alors qu’en réalité ces compétences sont déjà intégrées dans le programme d’études par le biais d’acquis d’apprentissage de cours sélectionnés en mettant l’accent sur les compétences transférables » Elle ajoute en outre : « Nous devons trouver un équilibre entre les compétences implicites et explicites, mais aussi entre différentes approches éducatives ; alors que les méthodes d’apprentissage plus traditionnelles encouragent les systèmes d’apprentissage individuels et un apprentissage basé sur des cours magistraux dans le cadre de notre notion moderne de culture intellectuelle, le travail d’équipe et la collaboration sont essentiels pour le développement des compétences transférables. « 

Inspirer les enseignants innovateurs

Un référentiel en ligne a été développé par l’Université de Lisbonne dans le but de partager les résultats des initiatives. Grâce à cet outil, les enseignants auront accès au cadre, au livret, aux initiatives et au rapport de recommandations. Le référentiel peut être utilisé comme source d’inspiration pour la conception de nouvelles initiatives et pour le développement de ces compétences dans leurs pratiques d’enseignement. Pour inspirer les enseignants innovants, il est important d’être conscient des défis et des opportunités qui sont décrits dans le référentiel.

Partager les perspectives des employeurs et des étudiants

Les panels de discussion animés par Viktoria Nagy et Jonathan Weitzman, professeurs à Université Paris Cité, avec Mehdi Gharsallah, directeur des méthodes et des données de la Cour des comptes française et Arnaud Lizé, associé chez Ernst & Young Consulting, ont révélé que la créativité, la résolution de problèmes, le travail en équipe et la culture numérique sont des compétences transférables essentielles.  Il a été reconnu qu’il est souvent difficile d’attester ces compétences, notamment le travail en équipe, lors des processus d’entretien et de recrutement.  Bien qu’elle ne figure pas dans le cadre, la compétence « apprendre à apprendre » a été mentionnée, en particulier sur le marché du numérique, étant donné la nécessité d’être agile et adaptable dans ce secteur.

Cinq étudiants, dont Sandeep Bhupal, étudiant en master, Gaël Fortin, doctorant et Kaur Sandeep, étudiante-chercheure d’Université Paris Cité, se sont joints à la conversation. « Je n’ai jamais entendu parler de compétences transférables avant l’université », déclare Kaur. Pour elle, c’est au moment où les cours se sont arrêtés qu’elle a réalisé qu’il manquait des choses dans son arsenal de compétences. « Lorsque le processus d’évaluation est uniquement confié aux enseignants, les étudiants perdent confiance (…) Nous devrions enseigner comment atteindre un sujet, et pas seulement l’enseigner, apprendre comment apprendre, se fier au processus d’apprentissage et non à l’apprentissage lui-même est essentiel, l’accent devrait être mis sur le processus d’acquisition des compétences du programme », ajoute Kaur Sandeep.

Les perspectives d’avenir

Les défis pour la planification de l’enseignement supérieur sont clairs : l’accélération de la vitesse à laquelle la connaissance évolue, la mondialisation transformant l’éducation en une monnaie d’échange, la complexité de la résolution de problèmes à travers les disciplines et l’incertitude de devoir s’adapter à un futur inconnu. 

Dans le cadre de la Semaine pour l’avenir de l’enseignement supérieur qui se tiendra à Paris en janvier 2023, Circle U. abordera avec les centres d’enseignement et d’apprentissage, les centres de formation des enseignants, ainsi qu’avec les centres de langues, la manière de mettre les compétences transférables à l’ordre du jour, de s’appuyer sur les recommandations formulées par InnovEd4TS et d’utiliser les résultats du projet.

Retour en images

 

En savoir plus sur InnovEd4TS

 

À lire aussi

Tout savoir sur les JPO 2023

Tout savoir sur les JPO 2023

Lycéennes, lycéens, futures étudiantes, futurs étudiants, vous avez rendez-vous avec votre avenir ! Pour découvrir l’ensemble de nos formations post-bac, participez à nos Journées Portes Ouvertes.

lire plus