Université de Paris affirme son engagement en faveur de l’enseignement en milieu carcéral et renouvelle son partenariat avec la Direction interrégionale des Services Pénitentiaires (DISP), l’Unité Pédagogique Régionale d’Ile-de-France (UPR).

 

Université de Paris donne la possibilité aux personnes détenues dans les centre pénitentiaires d’Île-de-France d’entamer ou de poursuivre des études supérieures. D’autres actions socioculturelles (Prix Littéraire, conférences) ont également vu le jour.
Ce dispositif est porté par la section des étudiants empêchés, seul département universitaire de France entièrement dédié à l’enseignement en milieu carcéral. Il s’articule autour de deux axes fondateurs : la gratuité des frais d’inscription pour les étudiants incarcérés et la tenue des cours au sein même des prisons, « en présentiel ».

Des enseignants et enseignantes fortement mobilisés

Les étudiants empêchés préparent le diplôme d’accès aux études universitaires (option Lettres) aux côtés d’enseignants et enseignantes d’Université de Paris et de l’Unité Pédagogique Régionale. Les programmes sont définis conjointement par les enseignants des deux instances avec le souci d’un renouvellement régulier, celui d’aborder des thèmes plus transversaux que les programmes scolaires pour susciter l’intérêt des étudiants et étudiantes. Les corrections se font en commun chaque fois que c’est possible afin de mieux harmoniser les critères et les notes attribuées.  Tous les enseignants sont invités à participer au jury final qui se tient à l’université.

En outre, la SEE propose au sein du Centre pénitentiaire de Fresnes et de celui de Paris-La Santé, un diplôme d’université intitulé « Formation aux Humanités ». Créé spécifiquement pour le public en milieu carcéral, ce DU propose des cours d’économie, de sociologie, de culture générale mais aussi de littérature et cinéma, d’anglais ou d’informatique.

Des actions culturelles inédites

La Section des Étudiants Empêchés organise, depuis 2014, un Prix littéraire au Centre Pénitentiaire du Sud-Francilien de Réau. Ce prix, dont le jury est composé à parité de femmes et d’hommes détenu.e.s au CPSF, récompense un ouvrage de littérature française paru dans l’année. La remise du prix donne lieu chaque année à une rencontre entre l’écrivain.e lauréat.e et le jury, en présence de représentant.e.s d’Université de Paris et de l’administration pénitentiaire. Ce prix fait l’objet d’un soutien de la Fondation Université de Paris.

À lire aussi

Mission InSight : Mars se dévoile

Mission InSight : Mars se dévoile

À partir d’une dizaine de séismes détectés sur Mars par le sismomètre très large bande SEIS, développé en France, l’équipe internationale de la mission InSight de la NASA dévoile la structure interne de Mars. Les trois études publiées le 23 juillet dans la revue...