Le réseau international de recherche sur l’histoire des migrations et du genre Women on the Move, porté par Marie Ruiz, chercheure associée au LARCA (UMR 8225 CNRS/Université de Paris), et hébergé à Université de Paris, a été retenu par l’agence européenne COST.

Women’s Life Saving Corps in Action.

Women on the Move est un réseau transdisciplinaire de chercheurs internationaux qui rassemble pour 4 ans (2020-2024) plus de 40 pays et une centaine d’historiens, économistes, sociologues et spécialistes des migrations et du genre. L’objectif est de montrer la présence et la contribution économique des migrantes dans l’histoire de l’Europe. Women on the Move propose donc une interprétation multidimensionnelle et multifactorielle de l’histoire des migrations et couvre six siècles jusqu’à nos jours. Il s’agit de contredire les macro-récits qui présentent les femmes comme des individus vulnérables dans les processus migratoires, en mettant en lumière leurs ressources et leurs réseaux sociaux et culturels.

Women on the Move s’est donné pour mission de lancer une collection d’ouvrages ; créer un référentiel européen de sources primaires sur la migration des femmes et une carte des monuments commémorant les femmes migrantes ; filmer un documentaire ; organiser des expositions (virtuelles, de rue et muséales) pour sensibiliser le public à la présence des femmes dans l’histoire des migrations européennes ; et mobiliser des données quantitatives et qualitatives pour montrer la contribution des migrantes à l’économie européenne.

Conformément à la stratégie de l’Union européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2023, Women on the Move déconstruira ainsi les stéréotypes sexistes qui ont marqué l’histoire des migrations européennes. Ses partenaires comptent, en autres, la Banque Mondiale et l’University for Peace des Nations Unies.

Women on the Move est le second projet COST du LARCA, après Who cares in Europe? porté par Clarisse Berthezène, professeure d’histoire britannique contemporaine et vice-présidente du Conseil d’administration d’Université de Paris. Ce projet lancé en 2019, a pour objectif d’explorer les relations entre la famille, le secteur associatif et l’Etat dans la construction de la protection sociale en Europe.

 

L’agence COST

Lancé en 1971, COST (European Cooperation in Science and Technology) est un dispositif de financement de la recherche intégré au programme Horizon 2020 de l’Union européenne. COST est dédié au financement de réseaux de recherche notamment des activités de coopération, telles que des ateliers, des conférences, des écoles de formation, des missions scientifiques à court terme et des activités de diffusion et de communication.. Ces réseaux offrent un espace de collaboration entre chercheurs à travers l’Europe et ont ainsi pour objectif de donner une impulsion à la recherche, à l’innovation et à la coopération entre pays européens, en interaction avec des pays partenaires internationaux.

À lire aussi