Porté par Gautier Moroy, enseignant-chercheur à l’UFR Sciences du Vivant, ce nouvel enseignement d’initiation à la recherche offre notamment la possibilité aux étudiants en L2 Sciences du Vivant de devenir acteur et ambassadeur de la Science en montant, de toutes pièces, un colloque interdisciplinaire tout en assurant sa promotion. Retour sur la première édition de ce projet pédagogique encadré par Anne Couëdel-Courteille et Anne Filipe.

Découverte et Initiation à la Recherche en Biologie (DIRE-Bio) fait partie des 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets IdEX IRéEL.

Une pédagogie innovante aux multiples apprentissages

Faire découvrir à des étudiants, dès la licence, le monde de la recherche et l’interdisciplinarité, en les rendant acteurs de la préparation d’une conférence virtuelle sur l’identité et en les initiant par là-même à la communication scientifique multi-supports, voilà les ambitions de la nouvelle UE colloque interdisciplinaire proposée aux élèves en 2ème et 3ème année de Licence Sciences du Vivant.

Les étudiants, en équipe, ont, durant un semestre, construit et assuré la gestion du projet de A à Z, s’intronisant ainsi et pour la première fois chef∙fe∙s de projets événementiel. À l’occasion du choix des intervenants, les 5 étudiants impliqués dans l’organisation du colloque ont ainsi pu appréhender le large spectre de la recherche à Université de Paris. Qu’il s’agisse de la définition, de la scénarisation, de l’organisation ou de la tenue du colloque, les étudiants ont appris à s’adapter au contexte actuel de crise sanitaire pour parvenir à leurs fins.

« Sensibiliser à l’interdisciplinarité, à l’intérêt de partager et d’associer les connaissances et les compétences entre différentes disciplines pour apporter un regard nouveau sur des questions scientifiques d’intérêt sociétal de plus en plus complexes nous parait novateur car peu travaillé dans les enseignements disciplinaires » déclarent Anne Couëdel-Courteille et Anne Filipe enseignantes-chercheurs en Sciences du Vivant.

C’est précisément cette approche novatrice qui a motivé les participants : « C’est l’acquisition de compétences diverses et extérieures à la biologie qui m’a attirée par rapport aux enseignements classiques qui ne sanctionnent, la plupart du temps, que la restitution stricte de connaissances » témoigne Marion. Pour Paul ce fut une véritable découverte : « Cette UE m’a permis de m’ouvrir à d’autres disciplines et à les mettre en commun, ce que je ne pensais pas possible jusqu’alors. J’ai également appris à formuler des questions filées afin d’obtenir un maximum d’informations sur mes interlocuteurs ». Pour Chloé enfin, « apprendre en sortant des exercices habituels comme les exposés, avoir un résultat concret à la fin, est également très motivant ».

 

Un nouveau regard sur la Science et des perspectives d’avenir élargies

Organisation d’une conférence, réalisation d’une captation, diffusion auprès de publics multiples, appétence pour la controverse, nombreuses sont les compétences révélées au sein de cette unité d’enseignement qui, inévitablement questionnent l’orientation des étudiants participants.

Alors qu’Irié découvre un intérêt insoupçonné pour la communication scientifique : « J’ai vraiment apprécié de participer à cette UE, au point de me demander si je ne préfèrerais pas organiser des événements permettant aux chercheurs de partager leurs travaux plutôt que d’embrasser moi-même une carrière de chercheuse » ; Fernando voit son aspiration pour la vulgarisation scientifique confortée : « Intéressé depuis toujours par la communication scientifique et consommateur d’ouvrages de vulgarisation scientifique, cet enseignement fût l’opportunité de tester mon goût pour la création de contenus et la diffusion de contenus éducatifs ».

Réjouies par cette première édition, Anne Couëdel-Courteille et Anne Filipe sont convaincues que cette approche par la pratique redonne de l’enthousiasme et de l’efficacité dans les apprentissages tant fondamentaux que transdisciplinaires des étudiants. Elles ont pu faire découvrir la pratique de la Science sous un autre jour et elles espèrent que les étudiants retiendront toute la richesse que revêt une notion aussi complexe que l’interdisciplinarité.

Découvrez le replay de la première édition de « Colloque interdisciplinaire ».

À lire aussi