Des équipes des services de médecine intensive et réanimation pédiatriques et de pédiatrie générale de l’hôpital Robert-Debré AP-HP et d’Université de Paris, en collaboration avec le Groupe Francophone de Réanimation et d’Urgences Pédiatriques (GFRUP), coordonnées par le Pr François Angoulvant, ont comparé le nombre d’enfants souffrant de syndromes inflammatoires multi-systémiques pédiatriques suite à une infection Covid-19, selon leur statut vaccinal. Ces travaux ont fait l’objet de la publication d’une lettre le 20 décembre 2021 dans le JAMA.

Le ministère de la Santé et des solidarités a missionné le GFRUP pour surveiller les cas de Covid-19 liés au variant Delta ainsi que les cas de syndromes inflammatoires multi-systémiques pédiatriques (PIMS ou MIS-C) dans les services de réanimation pédiatrique français (41 au total). Depuis le début de l’épidémie, Santé Publique France a recensé plus de 800 cas de PIMS qui est une complication du Covid-19 de l’enfant.

L’équipe de recherche a étudié les cas de PIMS survenus en France entre septembre et octobre 2021 selon le statut vaccinal des enfants.

Ont été utilisées les données des 41 services de réanimation pédiatrique français ainsi que les cas de PIMS des adolescents de 12 ans et plus déclarés à Santé Publique France.

Au total, 107 patients de moins de 18 ans souffrant de PIMS durant cette période ont été inclus dans l’étude.

Sur l’ensemble de ces patients, 33 étaient âgés de plus de 12 ans (31%) et étaient donc éligibles à la vaccination. 26 d’entre eux n’étaient pas vaccinés, 7 avaient reçu une dose de vaccin, aucun n’avait reçu deux doses. Il s’agissait pour la majorité d’adolescents sans comorbidités.

La faible proportion d’enfants vaccinés hospitalisés pour PIMS suggère que le risque d’en souffrir est très significativement diminué une fois une première dose reçue et donc montre le bénéfice individuel de la vaccination chez les adolescents.

L’ouverture de la vaccination aux enfants âgés de 5 à 11 ans permettra d’étudier le lien entre vaccination et prévention du PIMS dans cette tranche d’âge.

Références

Multisystem Inflammatory Syndrome in Children by COVID-19 Vaccination Status of Adolescents in France – Michael Levy, Morgan Recher, Hervé Hubert, Etienne, Javouhey, Olivier Fléchelles, Stéphane Leteutre et François Angoulvant, JAMA.

DOI : 10.1001/jama.2021.23262

 

À lire aussi