Le ministère recrute de nouveaux enseignants. Vous avez jusqu’au 10 octobre pour vous inscrire aux concours de recrutement d’enseignants et de personnels d’éducation.

Le saviez-vous ?

L’université propose un master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF) qui articule des enseignements théoriques et pratiques avec un ou plusieurs stages d’observation, de pratique accompagnée et un stage en alternance.

Cette formation professionnelle peut débuter en licence grâce aux modules de professionnalisation. Elle est sanctionnée par l’obtention du diplôme national de master MEEF et se poursuit ensuite dans le cadre de la formation continue des personnels de l’enseignement et de l’éducation. > En savoir plus

CRPE, CAPES, CAPET, CAPEPS, CAPLP, agrégation ou concours de recrutement des CPE, le ministère propose de nombreux concours pour devenir enseignant. Décryptage.

Se repérer dans les concours des premier et second degrés

Le métier d’enseignant vous intéresse ?

Pour enseigner dans une école, un collège ou un lycée général, technologique ou professionnel, le candidat doit obtenir le concours de recrutement correspondant à son projet professionnel. Il s’agit de concours de la fonction publique, soumis à des conditions d’accès, qu’il peut préparer au sein d’une École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE). Ces établissements dispensent des enseignements à la fois professionnels et disciplinaires étalés sur deux ans dans le cadre du master MEEF, spécialisé dans la préparation aux métiers de l’enseignement.

Les maîtres des établissements d’enseignement privés sous contrat passent des concours et exercent des fonctions d’enseignement comparables à ceux et celles de leurs homologues de l’enseignement public, dans un cadre réglementaire spécifique prévu par le code de l’éducation pour leur recrutement et leur formation.

Préparer son inscription

Comment se former et se préparer au métier ?

Comment s’inscrire à un concours de recrutement d’enseignant ?

À lire aussi