The Guild : réseau européen d’universités de recherche intensive

Fondé en 2016, le réseau « The Guild » réunit plus de vingt des plus prestigieuses universités européennes à forte intensité de recherche dans quinze pays. Les membres se rassemblent afin de s’attaquer aux enjeux sociétaux majeurs en promouvant le rôle de la recherche pour aboutir à des solutions innovantes. Ils s’engagent également à partager leurs savoirs, expériences et bonnes pratiques pour cultiver l’excellence dans la recherche et l’enseignement.

Télécharger ici le rapport annuel 2019-2020
Rapport Annuel 2016-2019

Université de Paris se joint au réseau en 2019 à l’issue de la fusion avec ses universités fondatrices Paris Diderot et Paris Descartes et de l’intégration de l’institut de physique du globe de Paris en tant qu’établissement composant.

Objectifs

La Guilde a deux objectifs principaux : le plaidoyer et le réseautage. Le plaidoyer est le soutien actif  et engagé pour défendre les interêts et les idées du secteur académique. Dotée d’un bureau permanent à deux pas de la Commission Européenne, elle se propose de participer aux grandes orientations de la recherche en Europe.  L’un des moyens par lesquels la Guilde oeuvre est l’élaboration de « position papers » sensés influencer les parties prenantes au sein de la Commission européenne.

Mission

Le réseau a pour mission de soutenir les communautés universitaires et de veiller à ce que les décisions politiques de l’Union Européenne soient fondées sur des données probantes et d’excellentes recherches.

Les activités de la Guilde s’articulent autour de quatre piliers fondamentaux :

  • Plaidoyer des politiques dans le domaine de la recherche, de l’éducation et de l’innovation
  • La mise en place des initiatives de réflexion, « Thought Leadership »
  • Le renforcement institutionnel et le partage des bonnes pratiques
  • La collaboration académique

La renforcement des capacités dans toute l’Europe

La Guilde travaille en étroite collaboration avec la Commission européenne, les parlementaires européens et nationaux, les fonctionnaires et d’autres acteurs pour obtenir des résultats stratégiques et pratiques qui profiteront aux multiples communautés d’Europe.

Le réseau fournit une plate-forme pour

  • s’engager auprès des décideurs politiques de l’UE
  • promouvoir la collaboration en matière de recherche et l’accès au financement de l’UE
  • collaborer avec les universités et les institutions privées et publiques pour poursuivre la libre circulation des étudiants, du personnel et des idées au niveau européen.

La Guilde rassemble

L’Université d’Aarhus, (Danemark), Babeș-Bolyai University, (Roumanie), l’Université de Berne, (Suisse), l’Université de Bologne, (Italie), l’Université de Gand, (Belgique) l’Université de Glasgow, (Ecosse), l’Université de Göttingen, (Allemagne), l’Université de Groningen, (Pays-Bas) l’Université Jagiellonian, (Pologne), King’s College London, (Royuame-Uni), l’Université de Louvain, (Belgique), l’Université de Ljubljana, (Slovénie), l’Université d’Oslo, (Norvège), Université de Paris, (France),  l’Université Pompeu Fabra, (Espagne), l’Université Radboud, (Pays-Bas), l’Université de Tartu, (Estonie), l’Université de Tübingen, (Allemagne), l’Université d’Uppsala, (Suede) l’Université de Vienne, (Autriche), et l’Université de Warwick, (Royaume-Uni).

Les chiffres clés

  • 21 membres
  • 10 « position papers », surtout pour la Commission Européenne
  • 96 media features
  • 132 réunions avec les décideurs politiques et les principaux acteurs d’influence

(source : The Guild )

 

En savoir plus :

Le site web

Les réseaux sociaux :

 
 

À lire aussi