Sustainability, Organisations and Institutions

La Graduate School Sustainability, Organisations and Institutions vise à développer un pôle interdisciplinaire de formation par la recherche, axé sur les organisations et modèles jouant un rôle structurant dans l’émergence de systèmes soutenables.

Ces systèmes concernent notamment les organisations et ensembles productifs alternatifs, les modèles économiques intégrant les enjeux écologiques et sociales, l’évolution du cadre institutionnel et juridique, les nouvelles formes d’organisation sociale, politique et territoriale et les modalités d’évaluation des actions individuelles et collectives fondées sur une analyse systémique.

Cette approche originale est appuyée par les apports reconnus des écoles de pensée françaises.

Présentation

Les enjeux de soutenabilité et les réponses face aux défis climatiques, énergétiques, sociaux, politiques, économiques et organisationnels qu’ils impliquent appellent à l’évolution des modèles à toutes les échelles : micro, méso et macro (relations entre parties prenantes, règles et réglementations, gouvernance des entreprises, organisation du travail, critères d’investissement et de performance, articulations du local et du global). En ce sens, les modalités d’évaluation des actions individuelles et collectives doivent se fonder sur une analyse systémique et intégrer les contraintes que ces enjeux imposent.

Grâce aux relations fortes entre les masters et les laboratoires qui la composent, la Graduate School Sustainability, Organisations and Institutions a l’ambition de contribuer à la formation d’expert·es de haut niveau. Ces expert·es se penchent sur l’analyse des processus permettant le déclenchement de dynamiques vertueuses, et passant de l’analyse des fractures et des crises à celle des configurations en formation.

Les étudiant·es de cette Graduate School bénéficient d’une réflexion originale et reconnue grâce aux apports des écoles de pensée françaises (théorie de la régulation, analyse constitutionnelle historique, théorie des conventions, longue durée historique entre autres).

Contact

Petia KOLEVA
petia.koleva@u-paris.fr
Yorgos RIZOPOULOS
yorgos.rizopoulos@u-paris.fr
Adresse
Bureaux 859 et 860
Université Paris Cité
Bâtiment Olympe de Gouges
8, rue Albert Einstein
73013 Paris
Téléphones
+33 (0)1 57 27 72 99
+33 (0)1 57 27 58 97

Recherche

La formation des étudiant·es de master s’effectue en étroite collaboration avec un ou plusieurs laboratoires de recherche.

À titre d’illustration, le Master « Analyse et politique économique » – dont la moitié des étudiant·es diplômé·es poursuivent en doctorat – implique les laboratoires LADYSS à l’université Paris Cité et CEPN de l’université Sorbonne Paris Nord. Ces deux laboratoires font vivre une pensée économique pluraliste et critique de la soutenabilité, ouverte vers les autres sciences sociales, mais également vers les sciences expérimentales.

Le laboratoire LIED, unité de recherche interdisciplinaire dont l’objet central est l’énergie, s’intéresse aux problématiques de la transition énergétique, des énergies renouvelables, des hypothèses de pic ou d’épuisement des ressources, des dynamiques d’efficacité et de sobriété, des conséquences économiques, sociales ou cognitives des processus d’innovation et des questions de consommation et de précarité.

Le centre Maurice Hauriou, spécialisé dans la recherche en droit public et en science politique, a comme principaux axes de recherche : la gouvernance et la gestion publique (biens communs, intelligibilité de la norme fiscale…), l’État dans l’Europe et la globalisation (notion de frontière, ordre public économique…), et les marchés de l’énergie et le droit du développement durable (démocratie environnementale, exploitation des ressources naturelles et conflits…).

Pour sa part, le laboratoire LIRAES est impliqué dans l’étude économique du système et des politiques de santé.

Plusieurs chercheurs des laboratoires précités sont par ailleurs membres du Global Research Institute of Paris (GRIP), initiative interdisciplinaire pour interroger la globalisation dans le cadre de l’université Paris Cité et de ses partenaires internationaux.

Gouvernance

Le pilotage de la Graduate School est assuré par deux co-responsables et repose sur la consultation régulière des directeurs des masters concernés.

  • Petia KOLEVA
    Maître de conférences en économie
    Coordinatrice pédagogique de la mobilité internationale en économie
    UFR Géographie, Histoire, Économie et Société
    Faculté Sociétés et Humanités
  • Yorgos RIZOPOULOS
    Professeur d’économie
    Directeur du Master « Analyse et politique économique »
    UFR Géographie, Histoire, Économie et Société
    Faculté Sociétés et Humanités

À lire aussi