Lavieu Lab

Afin de contribuer à renforcer le positionnement scientifique à l’international et l’attractivité d’Université Paris Cité, a été lancé une action « Chaires IdEX ». Cet appel à projets tend à promouvoir l’accueil de chercheur.e.s et d’enseignant.e.s-chercheur.e.s extérieur.e.s  à l’établissement dont le profil correspond à des seniors de renommée internationale ou à des juniors à très fort potentiel.

Déjà 7 lauréats depuis deux ans, parmi lesquels Grégory Lavieu qui a rejoint Université Paris Cité sur le site de recherche du campus Saint-Germain-des-Prés pour y implanter une équipe dédiée aux transports membranaires intra et extracellulaires et renforcer ainsi le pôle de Biologie cellulaire.

Vésicules extracellulaires observées en microscopie électronique.

Directeur

Grégory Lavieu, biologiste cellulaire expert en trafic membranaire.

G. Lavieu est actuellement chercheur INSERM, à la tête de l’ERL U1316, titulaire d’une Chaire d’Excellence de l’Université Paris Cité, et conduit ses recherches au sein du laboratoire UMR7057 / MSC.

Précédemment, il a identifié et caractérisé un nouveau mode de transport dédié au trafic de macromolécules au sein de l’appareil de Golgi, une station de trie intracellulaire.

Plus récemment, G. Lavieu et son groupe de recherche ont entrepris de caractériser aux niveaux cellulaires et moléculaires le transport intercellulaire médié par les vésicules extracellulaires (exosomes) et d’identifier la machinerie essentielle à cette fonction cellulaire.

Contact

Grégory Lavieu, PhD
Chaire IdEX, Université Paris Cité
INSERM ERL U1316 Membranes Dynamics In and Outside the Cell
INSERM, UMR7057/MSC, Bureau P335B
45 rue des Saints-Pères,
75006, Paris, France
 +33 176534267
Gregory.lavieu@inserm.fr

Recherche

Les vésicules extracellulaires, comprenant les exosomes, sont des vecteurs de communication intercellulaire capables de transférer des nucléotides, des lipides et des protéines depuis cellules donneuses vers les cellules receveuses. La communication médiée par les vésicules est maintenant associée à de nombreuses fonctions physiologiques et physiopathologiques, notamment le cancer, les réponses immunitaires, les maladies cardiovasculaires, l’homéostasie lipidique, la régénération des tissus et la thérapie à base de cellules souches.

Ces vésicules sont reconnues comme des vecteurs d’importance majeure pour la physiologie en général et apparaissent comme des candidats prometteurs pour des applications médicales telles que l’administration ciblée de molécules thérapeutiques in vivo

Cependant, les mécanismes responsables de la livraison du contenu vésiculaire dans les cellules receveuses restent inconnus. Comment les vésicules pénètrent-elles dans les cellules ? Utilisent-elles des récepteurs ? Comment ces vésicules libèrent elles leur contenu dans le cytosol des cellules receveuses ? Y-a-t-il une fusion membranaire ? Si oui, quelle est la nature de la membrane cible et de la machinerie de fusion ? Ces questions fondamentales n’ont pas encore reçu de réponse.

Ces dernières années, nous avons développé de nouveaux modèles expérimentaux pour évaluer avec précision ce processus biologique. Nos résultats suggèrent que la libération du contenu vésiculaire se produit dans le compartiment endo-lysosomal, requiert une acidification du milieu environnant et la présence de protéines encore inconnues. De plus, ce processus semble impliquer une fusion membranaire entre les vésicules et les endosomes, mécanisme empreinté par de nombreux virus.

Nous visons maintenant à identifier les acteurs moléculaires qui contrôlent ce processus.

 

Schéma représentant les différentes routes possibles utilisées par les vésicules afin de libérer leur contenu dans les cellules receveuses.
Publications

Sélection:

  • Bonsergent E, Grisard E, Buchrieser J, Schwartz O, Théry C, Lavieu G. Quantitative characterization of extracellular vesicle uptake and content delivery within mammalian cells. Nat Commun. 2021 Mar 25;12(1):1864. doi: 10.1038/s41467-021-22126-y. PMID: 33767144; PMCID: PMC7994380.
  • Bonsergent E, Lavieu G. Content release of extracellular vesicles in a cell-free extract. FEBS Lett. 2019 doi: 10.1002/1873-3468.13472.
  • Mathieu M, Martin-Jaular L, Lavieu G, Théry C. Specificities of secretion and uptake of exosomes and other extracellular vesicles for cell-to-cell communication. Nat Cell Biol. 2019 doi: 10.1038/s41556-018-0250-9. (revue)
  • Mocciaro A, Roth TL, Bennett HM, Soumillon M, Shah A, Hiatt J, Chapman K, Marson A, Lavieu G. Light-activated cell identification and sorting (LACIS) for selection of edited clones on a nanofluidic device. Commun Biol. 2018. doi: 10.1038/s42003-018-0034-6.
  • Spotlight on early-career researchers: an interview with Gregory Lavieu. Commun Biol. 2018. doi: 10.1038/s42003-018-0144-1.

> Consulter la liste exhaustive 

Offres d'emplois

Les personnes motivées et intéressées par ces travaux, qui souhaitent effectuer un séjour postdoctoral ou une thèse, sont encouragées à contacter le Dr Lavieu.

Merci d’inclure C.V, un bref résumé des recherches antérieures, et d’adresser trois lettres de recommandation au Dr Lavieu.

Équipe

Enseignants Chercheurs

Stéphanie Mangenot professeure, Université Paris Cité
Ensemble nous développons des modèles in vitro afin de mettre en évidence la fusion membranaire entre vésicules extracellulaires et les membranes receveuses.

Chercheurs

Shéryl Bui doctorante
Shéryl étudie le rôle de protéines virales ancestrales dans le transport des vésicules extracellulaires.

Julia Dancourt chercheur senior
Julia développe un criblage génétique afin d’identifier la machinerie responsable de la prise en charge des vésicules par les cellules receveuses.

Zahra Al Amir Dache chercheur postdoctoral
Zahra étudie la communication médiée par les vésicules entre un donneur procaryote et un accepteur eucaryote. Le but est d’identifier si les acteurs moléculaires régulant le transport vésiculaire ont été conservés au cours de l’évolution.

Phuong- Ha LE étudiante, Master.
Ha étudie le relargage du contenu vésiculaire dans des cellules receveuses dont certains gènes candidats ont été éteints.

Jihad KARAM chercheur postdoctoral.
Jihad développe des tests in vitro afin de mettre en évidence la fusion membranaire des EVs.

Buti SURYABRAHMAN chercheur Postdoctoral.
Buti utilise des membranes artificielles et étudie les déformations membranaires.

 

Anciens membres :

  • Émeline Bonsergent doctorante
  • Miranda Bueno doctorante en visite

Collaborateurs au sein de l’UMR7057

Amanda Brun (CNRS, CRCN) et Florence Gazeau (CNRS).
L’application de contraintes physiques contrôlées (turbulences) a la surface des cellules donneuses augmente la production de vésicules extracellulaires. Ensemble nous allons caractériser ces vésicules et déterminer leurs capacités de transférer leur contenu dans les cellules cibles.

En savoir plus

À lire aussi